Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée
48
le tiers livre.


consydera en esprit contemplatif, que peu de soing avoit du pacquet & baston commun de leur mariage, veu qu’il ne l’armoit que de mailles, feut d’advis qu’il le munist tresbien & gabionnast d’un gros armet de ioustes, lequel estoit en son cabinet inutile. D’icelle sont escriptz ces vers on tiers livre du Chiabrena des pucelles.

Celle qui veid son mary tout armé,
Fors la braguette aller à l’escarmouche,
Luy dist. Amy, de paour qu’on ne vous touche,
Armez cela, qui est le plus aymé.
Quoy ? tel conseil doibt il estre blasmé ?
Ie diz que non : Car sa paour la plus grande
De perdre estoit, le voyant animé,
Le bon morceau, dont elle estoit friande.

Desistez doncques vous esbahir de ce nouveau mien acoustrement.