Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/518

Cette page n’a pas encore été corrigée
510
le quart livre.


pinois à belles mouffles d’un bras de chausses, dedans la grande husche d’Enfer. Au Diable soyt le Diable. Il m’a icy deschicqueté la peau en barbe d’Escrevisse. Ce disant iecta bas son chat.

Allez, dist Pantagruel, allez de par Dieu, vous estuver, vous nettoyer, vous asceurer, prendre chemise blanche, & vous revestir. Dictez vous, respondit Panurge, que i’ay paour ? Pas maille. Ie suys par la vertus Dieu plus couraigeux, que si i’eusse autant de mousches avallé, qu’il en est mis en paste dedans Paris, depuys la feste sainct Ian iusques à la Toussains. Ha, ha, ha ? Houay ? Que Diable est cecy ? Appellez vous cecy foyre, bren, crottes, merde, fiant, deiection, matière fecale, excrement, repaire, laisse, esmeut, fumée, estront, seybale, ou spyrathe ? C’est (croy ie) sapphran d’Hibernie. Ho, ho, hie. C’est saphran d’Hibernie. Sela, beuvons.


Fin du quatrieme liure des faicts & dicts Heroïcques du noble Pantagruel.