Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/505

Cette page n’a pas encore été corrigée
497
chapitre lxiiii.


ioyeuse demande.

Ouy dea, respondit Xenomanes. Là sont belles & ioyeuses hypocritesses, chattemitesses, hermitesses, femmes de grande religion. Et y a copie de petitz hypocritillons, chattemitillons, hermitillons. (Oustez cela, dist frère Ian interrompant. De ieune Hermite vieil Diable. Notez ce proverbe autenticque.) Aultrement sans multiplication de lignée, feust long temps y a l’isle de Chaneph deserte & desolée.

Pantagruel leurs envoya par Gymnaste dedans l’esquif son aulmosne, soixante & dixhuict mille, beaulx, petitz demys escuz à la lanterne : Puys demanda. Quantes heures sont ?

Neuf, & d’adventaige, respondit Epistemon.

C’est (dist Pantagruel) iuste heure de dipner. Car la sacre ligne tant celebrée par Aristophanes en sa comœdie intitulée les Predicantes, approche : laquelle lors eschoit quand l’umbre est decempedale. Iadis entre les Perses l’heure de prendre refection estoit es Roys seulement præscripte : à un chascun aultre estoit l’appetit & le ventre pour horologe. De faict en Plaute certain Parasite soy complainct & detesté furieusement les inventeurs d’horologes & quadrans, estant chose notoire qu’il n’est horologe plus iuste que le ventre. Diogenes interrogé à quelle heure doibt l’homme repaistre ? respondit. Le Riche, quand il aura faim : Le Paouvre, quand il aura de quoy. Plus proprement disent les medecins l’heure Canonicque estre.

Lever à cinq, dipner à neuf.
Soupper à cinq, coucher à neuf.

La Magie du celèbre Roy Petosiris estoit aultre. Ce mot n’estoit achevé, quand les officiers de gueule dressèrent les tables, & buffetz : les couvrirent de