Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/502

Cette page n’a pas encore été corrigée
494
le quart livre.


contre les oscitations & baislemens ?

Xenomanes comme tout lanterné à l’acoustrement de sa lanterne, demanda. Manière de æquilibrer & balancer la cornemuse de l’estomach, de mode qu’elle ne panche poinct plus d’un cousté que d’aultre ?

Carpalim iouant de son moulinet demanda. Quants mouvemens sont præcedens en Nature avant que la persone soit dicte avoir faim ?

Eusthenes oyant le bruyt acourut sus le tillac, & dès le capestan s’escria, demandant. Pourquoy en plus grand dangier de mort est l’home mords, à ieun d’un Serpent ieun, que après avoir repeu tant l’home que le Serpent ? Pourquoy est la sallive de l’home ieun veneneuse à tous Serpens & Animaulx veneneux ?

Amis, respondit Pantagruel, à tous les doubtes & quæstions par vous propousées compète une seule solution : & à tous telz symptomates & accidens une seule medicine. La response vous sera promptement expousée, non par longs ambages & discours de parolles, l’estomach affamé n’a poinct d’aureilles, il n’oyt goutte. Par signes, gestes, & effectz serez satisfaicts, & aurez resolution à vostre contentement. Comme iadis en Rome Tarquin l’orgueilleux Roy dernier des Romains (ce disant Pantagruel toucha la chorde de la campanelle frère Ian courut à la cuisine) par signes respondit à son filz Sex. Tarquin estant en la ville des Gabins. Lequel luy avoit envoyé home exprès pour entendre, comment il pourroit les Gabins du tout subiuguer, & à perfaicte obeissance reduyre. Le Roy susdict soy defiant de la fidelité du messaigier, ne luy respondit rien. Seulement le mena en son iardin secret : & en sa veue & præsence avecques son bracquemart couppa les haultes testes des Pavotz là estans. Le messaigier re-