Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/461

Cette page n’a pas encore été corrigée


du nez comme prest à roussiner, ou baudouiner pour le moins, & monter dessus, comme Herbault sus paouvres gens.

Me semble dist Pantagruel) que en telz blancs l’on eust contre le dangier du traict plus sceurement esté, que ne feut iadis Diogènes.

Quoy ? demanda Homenaz. Comment ? Estoit il Decretaliste ?

C’est (dist Epistemon retournant de ses affaires) bien rentré de picques noires.

Diogènes, respondit Pantagruel, un iour s’esbatre voulent visita les archiers qui tiroient à la butte. Entre iceulx un estoit tant saultier, imperit, & mal à droict, que lors qu’il estoit en ranc de tirer, tout le peuple spectateur s’escartoit de paour d’estre par luy feruz. Diogènes l’avoir un coup veu si perversement tirer que sa flèche tomba plus d’un trabnut loing de la butte, au second coup le peuple loing d’un cousté & d’aultre s’escartant, accourut & se tint en pieds iouxte le blanc : affermant cestuy lieu estre le plus sceur. & que l’archier plus toust feriroit tout aultre lieu, que le blanc : le blanc seul estre en sceureté du traict.

Un paige (dist Gymnaste) du seigneur d’Estissac nommé Chamouillac, aperceut le charme. Par son advis Perotou changea de blanc, & y employa les papiers du procès de Pouillac. Adoncques tirèrent tresbien les uns & les aultres.

A Landerousse (dist Rhizotome) es nopces de Ian Delif feut le festin nuptial notable & sumptueux, comme lors estoit la coustume du pays. Après soupper feurent iouées plusieurs farces, comedies, sornettes plaisantes : feurent dansées plusieurs Moresques aux sonnettes & timbous : feurent introduictes diverses sortes de masques & momeries. Mes compaignons d’eschole & moy pour la feste honorer à nostre povoir (car au matin nous tous avions eu de