Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/424

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment Pantagruel parlemente avecques Niphleseth Royne des Andouilles.

Chapitre XLII.



Le monstre susdict plus ne apparoissant, & restantes les deux armées en silence, Pantagruel demanda parlementer avecques la dame Niphleseth, ainsi estoit nommée la Royne des Andouilles, laquelle estoit près les enseignes dedans son coche. Ce que feut facilement accordé. La Royne descendit en terre, & gratieusement salua Pantagruel, & le veid voluntiers.

Pantagruel soy complaignoit de ceste guerre. Elle luy feist ses excuses honestement, alleguant que par faulx rapport avoit esté commis l’erreur : & que ses espions luy avoient denoncé, que Quaresmeprenant leur antique ennemy estoit en terre descendu, & passoit temps à veoir l’urine des Physetères. Puys le pria vouloir de grace leur pardonner ceste offense alleguant qu’en Andouilles plus toust l’on trouvast merde que fiel : en ceste conditions, qu’elle & toutes ses successitres Niphleseth à iamais tiendroient de luy & ses successeurs toute l’isle & pays à foy & hommaige : obei-