Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/406

Cette page n’a pas encore été corrigée
398
le quart livre.


porté mortel preiudice soubzs couleur de charesse & amitié. Ainsi (disoit il) l’empereur Antonin Caracalle a l’une foys occist les Alexandrins : à l’autre desfit la compaignie de Artaban roy des Perses, soubs couleur & fiction de vouloir sa fille espouser. Ce que ne resta impuny : car peu après il y perdit la vie. Ainsi les enfans de Iacob pour vanger le rapt de leur sœur Dyna, sacmentèrent les Sichimiens. En ceste hypocritique façon par Galien empereur Romain feurent les gens de guerre desfaicts dedans Constantinople. Ainsi soubs espèce d’amitié Antonius attira Artavasdes roy de Armenie : puys le feist lier & enferrer de grosses chaisnes : finablement le feist occire. Mille aultres pareilles histoires trouvons nous par les antiques monumens. Et à bon droict est iusques à præsent de prudence grandement loué Charles roy de France sixième de ce nom, lequel retournant victorieux des Flamens & Gantois en sa bonne ville de Paris, & au Bourget en France entendent que les Parisiens avecques leurs mailletz (dont feurent surnommez Maillotins) estoient hors la ville issuz en bataille iusques au nombre de vingt mille combatans, ne y voulut entrer, quoy qu’ilz remonstrassent que ainsi s’estoient mis en armes pour plus honorablement le recueillir sans aultre fiction ne mauvaise affection, que premierement ne se feussent en leurs maisons retirez & desarmez.