Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/342

Cette page n’a pas encore été corrigée
334
le quart livre.


de la Ratelle luy tollut toute respiration, & subitement mourut.

Plus de Spurius Sauseius, lequel mourut humant un œuf mollet à l’issue du baing. Plus de celluy lequel dict Bocace estre soubdainement mort par s’escurer les dens d’un brin de Saulge. Plus de Philippot placut lequel estant sain & dru, subitement mourut en payant une vieille debte sans aultre precedente maladie. Plus de Zeusis le painctre, lequel subitement mourut à force de rire, considerant le minoys & portraict d’une vieille par luy representée en paincture.

Plus de mil aultre qu’on vous die, feust Verrius, feust Pline, feust Valère, feust Baptiste Fulgose, feust Bacabery l’aisné. Le bon Bringuenarilles (helas) mourut estranglé mangeant un coing de beurre frays à la gueule d’un four chauld, par l’ordonnance des medicins.

Là d’abondant nous feut dict que le Roy de Cullan en Bohu avoit deffaict les Satrapes du roy Mecloth, & mis à sac les forteresses de Belima. Depuys passasmes les isles de Nargues & Zargues. Aussi les isles de Teleniabin & Geneliabin, bien belles & fructueuses en matière de Clystères. Les isles aussi de Enig & Evig : des quelles par avant estoit advenue l’estafillade au Langrauss d’Esse.