Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/330

Cette page n’a pas encore été corrigée
322
le quart livre.


la face : on luy atacha à la manche de son pourpoinct belle livrée de iaulne & verd : & le mist on sus son cheval morveulx. Entrant en l’isle Bouchard, ne sçay s’il feut bien pensé & traicté tant de sa femme, comme des Myres du pays. Depuis n’en feut parlé.

Au lendemain cas pareil advint, pource qu’on sac & gibbessière du maigre Chiquanous n’avoit esté trouvé son exploict. De par le gras Prieur feut nouveau Chiquanous envoyé citer le Seigneur de Basché, avecques deux Records pour sa sceureté. Le Portier sonnant la campanelle, resiouyt toute la famile, entendens que Chiquanous estoit là. Basché estoit à table, dipnant avecques sa femme & gentilzhomes. Il mande querir Chiquanous : le feist asseoir près de soy : les records près les damoiselles, & dipnèrent tresbien & ioyeusement. Sus le dessert Chiquanous se lève de table : præsens & oyans les Records cite Bahscé : Basché gracieusement luy demande copie de sa commission. elle estoit ià preste. Il prend acte de son exploict : à Chiquanous & ses Records feurent quatre escuz Soleil donnez : chascun s’estoit retiré pour la farce. Trudon commence sonner du tabourin. Basché prie Chiquanous assister aux fiansailles d’un sien officier, & en recepvoir le contract, bien le payant & contentent. Chiquanous feut courtoys. Desguainna son escriptoire, eut papier promptement, ses Records près de luy. Loyre entre en salle par une porte : sa femme avecques les damoiselles par aultre, en acoustremens nuptiaulx. Oudart revestu sacerdotalement les prend par les mains : les interroge de leurs vouloirs : leurs donne sa benediction sans espargne d’eaue beniste. Le contract est passé & minuté. D’un cousté sont apportez vin & espices : de l’aultre, livrée à tas blanc & tannée, de l’aultre sont produictz guanteletz secretement.