Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/329

Cette page n’a pas encore été corrigée
321
chapitre xiiii.


citoit : remonstra par harangue diserte comment il estoit persone publicque, serviteur de Moinerie, appariteur de la mitre Abbatiale : prest à en faire autant pour luy, voyre pour le moindre de sa maison, la part qu’il luy plairoyt l’exploicter & commender.

Vrayement, dist le seigneur, ià ne me citerez, que premier n’ayez beu de mon bon vin de Quinquenays, & n’ayez assisté aux nopces que ie foys præsentement. Messire Oudart faictez le boyre tresbien, & refraischir : puys l’amenez en ma salle. Vous soyez le bien venu.

Chiquanous bien repeu & abbreuvé entre avecques Oudart en salle, en laquelle estoient tous les personaiges de la farce en ordre, & bien deliberez. A son entrée chascun commença soubrire. Chiquanous rioit par compaignie, quand par Oudart feurent sus les fiansez dictz motz mysterieux, touchées les mains, la mariée baisée, tous aspersez d’eaue beniste. Pendent qu’on apportoit vin & espices, coups de poin commencèrent trotter. Chiquanous en donna nombre à Oudart. Oudart soubs son suppellis avoit son guantelet caché : il s’en chauffe comme d’une mitaine. Et de daubber Chiquanous, & de drapper Chiquanous : & coups des ieunes guanteletz de tous coustez pleuvoir sus Chiquanous.

Des nopces, disoient ilz, des nopces, des nopces : vous en soubvieine.

Il feut si bien acoustré que le sang luy sortoit par la bouche, par le nez, par les aureilles, par les œilz. Au demourant courbatu, espaultré, & froissé teste, nucque, dours, poictrine, braz, & tout. Croyez qu’en Avignon on temps de Carneval les bacheliers oncques ne iouèrent à la Raphe plus melodieusement, que feut ioué sus Chiquanous. En fin il tombe par terre. On luy iecta force vin sus