Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/323

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment à l’exemple de maistre François Villon le seigneur de Basché loue ses gens.

Chapitre XIII.



Chiquanovs issu du chasteau, & remonté sur son esgue orbe (ainsi nommoit il sa iument borgne) Basché soubs la treille de son iardin secret manda querir sa femme, ses damoiselles, tous ses gens : feist apporter vin de collation associé d’un nombre de pastez, de iambons, de fruictz, & fromaiges, beut avecques eulx en grande alaigresse : puys leurs dist.

Maistre François Villon sus ses vieulx iours se retira à S. Maixent en Poictou, soubs la faveur d’un home de bien, abbé du dict lieu. Là pour donner passetemps au peuple entreprint faire iouer la passion en gestes & languaige Poictevin. Les rolles distribuez, les ioueurs recollez, le theatre preparé, dist au Maire & eschevins, que le mystère pourroit estre prest à l’issue des foires de Niort : restoit seulement trouver habillemens aptes aux personaiges. Le Maire & eschevins y donnèrent ordre. Il pour un vieil paisant habiller qui iouoyt Dieu le père, requist frère Etienne Tap-