Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/288

Cette page n’a pas encore été corrigée
280
le quart livre.


les premiers iours de ton voyage. Car s’il est prospère, & tel que ie le soubhayte, facile me sera preveoir, prognosticquer, & iuger du reste. I’ay recouvert quelques livres ioyeulx, les quelz te seront par le present porteur renduz. Tu les liras, quand te vouldras refraischir de tes meilleures estudes. Ledict porteur te dira plus amplement toutes nouvelles de ceste court. La paix de l’Æternel soyt avecques toy. Salue Panurge, frère Ian, Epistemon, Xenomanes, Gymnaste & aultres tes domesticques mes bons amis. De ta maison paternelle, ce trezième de Iuin.

Ton pere & amy
Gargantva.