Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/278

Cette page n’a pas encore été corrigée
270
le quart livre.


& universelle Hydrographie la routte qu’ilz tiendroient visitans l’oracle de la dive Bouteille Bacbuc.

Le nombre des navires feut tel que vous ay exposé on tiers livre, en conserve de Trirèmes, Ramberges, Gallions, & Liburnicques nombre pareil : bien equippées, bien calfatées, bien munies, avecques abondance de Pantagruelion. L’assemblée de tous officiers, truchemens, pilotz, capitaines, nauchiers, fadrins, hespailliers, & matelotz feut en la Thalamège. Ainsi estoit nommée la grande & maistresse nauf de Pantagruel : ayant en pouppe pour enseigne à moytié d’argent bien liz & polly : l’aultre moytié estoit d’or esmaillé de couleur incarnat. En quoy facile estoit iuger, que blanc & clairet estoient les couleurs des nobles voyagiers : & qu’ilz alloient pour avoir le mot de la Bouteille.

Sus la pouppe de la seconde estoit hault enlevée une lanterne antiquaire faicte industrieusement de pierre sphengitide & speculaire : denotant qu’ilz passeroient par Lanternoys. La tierce pour divise avoit un beau & profond hanat de Porcelaine. La quarte un potet d’or à deux anses, comme si feust une urne antique. La quinte un brocq insigne de sperme d’Emeraulde. La sizième un Bourrabaquin monachal faict des quatre metaulx ensemble. La septième un entonnoir de Ebène tout requamé d’or à ouvraige de Tauchie. La huictième un guoubelet de Lierre bien precieux battu d’or à la Damasquine. La neufième une brinde de fin or obrizé. La dizième une breusse de odorant Aalloche (vous l’appellez boys d’Aloès) porfilée d’or de Cypre à ouvraige d’Azemine. L’unzième une portouoire d’or faicte à la Mosaicque. La douzième un barrault d’or terny couvert d’une vignette de grosses perles Indicques en ouvraige