Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/211

Cette page n’a pas encore été corrigée
203
chapitre xlii.

que son pla reposat. Vayne vn pauc qui te posar com ïou, puesse truqueren. Auecques l’oubliance de sa perte il auoit perdu l’enuie de combatre. Somme, en lieu de se batre, & soy par aduenture entretuer, ilz allerent boyre ensemble, chascun sus son espée. Le sommeil auoit faict ce bien, & pacifié la flagrante fureur des deux bons champions. Là compete le mot doré de Ioan. And. in. c. vit. de sent. & re iudic. libro sexto. Sedendo & quiescendo sit anima prudens.