Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/110

Cette page n’a pas encore été corrigée
102
le tiers livre.


destournant à guausche. Vertus beuf de boys (dist Pantagruel) qu’est ce là ? Ce n’est à vostre adventaige. Il denote que vostre mariage sera infauste & malheureux. Cestuy esternuement (scelon la doctrine de Terpsion) est le demon Socraticque : lequel faict à dextre signifie qu’en asceurance & hardiment on peut faire & aller ce & la part qu’on a deliberé, les entrée, progrès, & succès seront bons & heureux : faict à guausche, au contraire. Vous (dist Panurge) tousiours prenez les matières au pis, & tousiours obturbez, comme un aultre Davus. Ie n’en croy rien. Et ne congneuz oncques sinon en deception ce vieulx trepelu Terpsion. Toutesfoys (dist Pantagruel) Ciceron en dict ie ne sçay quoy, on second livre de divination.

Puys se tourne vers Nazdecabre, & luy faict tel signe. Il renversa les paulpières des œilz contre mont, tortoit les mandibules de dextre en senestre, tira la langue à demy hors la bouche. Ce faict, posa la main guausche ouverte, exceptez le maistre doigt, lequel retint perpendiculairement sus la paulme, & ainsi l’assist au lieu de sa braguette : la dextre retint clause en poing, exceptez le poulce, lequel droict il retourna arrière soubs l’escelle dextre, & l’assist au dessus des fesses on lieu que les Arabes appellent Al Katim. Soubdain après changea, & la main dextre tint en forme de la senestre, & la posa sus le lieu de la braguette, la guausche tint en forme de la dextre, & la posa sus l’Al Katim. Cestuy changement de main reitera par neuf foys. A la neufiesme remist les paupières des œilz en leur position naturelle : aussi feist les mandibules, & la langue : puys iecta son reguard biscle suz Nazdecabre, branlant les baulevres, comme font les Cinges de seiour, & comme font les Connins mangeans avoine en gerbe.