Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


FRANÇOIS RABELAIS

à l’eſprit de la royne
de Nauarre.

*

Esprit abstraict, rauy, & ecstatic,
Qui frequentant les cieulx, ton origine,
As delaissé ton hoste & domestic,
Ton corps concords, qui tant se morigine
A tes edictz, en vie peregrine
Sans sentement, & comme en Apathie :
Vouldrois tu poinct faire quelque sortie
De ton manoir diuin, perpetuel ?
Et ça bas veoir vne tierce partie
Des faictz ioyeux du bon Pantagruel ?