Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Comment le nom fut imposé à Gargantua : & comment il humoit le piot.

Chapitre VII.



Le bon homme Grandgousier beuuant, & se rigollant avecques les aultres, entendit le cry horrible que son filz auoit faict entrant en lumiere de ce monde, quand il brasmoit demandant, à boyre, à boyre, à boyre, dont il dist, que grand tu as, supple le gousier. Ce que ouyans les assistans, dirent que vrayement il debuoit auoir par ce le nom Gargantua, puis que telle auoir esté la premiere parolle de son pere à sa naissance, à l’imitation & exemple des anciens Hebreux. A quoy fut condescendu par icelluy, & pleut tresbien à sa mere. Et pour l’appaiser, luy donnerent à boyre à tyre larigot, & feut porté sus les fonts, & là baptisé, comme est la coustume des bons christiens.

Et luy feurent ordonnees dix & sept mille neuf cens treze vaches de Pautille & de Brehemond, pour l’alaicter ordinairement, car de trouuer nourrice suffisante n’estoit possible en tout le pays, consideré la grande quantité de laict requis pour icelluy alimenter. Combien qu’aulcuns docteurs Scotistes ayent