Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/349

Cette page n’a pas encore été corrigée


Et chiens d'aller apres, & quand elle fut entrée en sa maison et fermé la porte apres elle, tous les chiens y accouroient de demy lieue, et compisserent si bien la porte de sa maison, qu'ilz y feirent ung ruysseau de leurs urines, ou les cannes eussent bien noué.