Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/345

Cette page n’a pas encore été corrigée


quarres. Non non, c'est trop peu. Ien sçay ung beau chappelet de fines Esmerauldes marchées de Ambre gris, et à la boucle ung Union Persicque gros comme une pomme d'orange: elles ne coustent que vingt & cinq mille ducatz, ie vous en veulx faire ung present, car ien ay du content.

Et ce disoit faisant sonner ses gettons comme si ce feussent escuz au soleil.

Voulez vous une piece de veloux violet cramoysi tainct en grene, une piece de satin broché ou bien cramoysi. Voulez vous chainez, doreures, templettes, bagues, il ne fault que dire ouy. Iusques à cinquante mille ducatz, ce ne m'est riens cela.

Par la vertuz desquelles parolles il luy faisoit venir l'eau à la bouche. Mais elle luy dist. Non, ie vous remercie ie ne veulx riens de vous.

Par dieu (dist il) si veulx bien moy de vous: mais c'est chose qui ne vous coustera riens, & n'en aurez de riens moins, tenez: monstrant sa longue braguette, voicy [maistre Iehan chouart] qui demande logis: & apres la vouloit accoller. Mais elle commença à s'escryer, toutesfoys non pas trop hault. Et adoncques Panurge tourna son faulx visaige, & luy dict.

Vous ne voulez doncques aultrement me laisser ung peu faire? Bren pour vous. Il ne vous appartient pas tant de bien ny de honneur, mais par Dieu ie vous feray chevaucher aux chiens, & ce dict, s'en fouyt le grand pas de peur des coups.