Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/178

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment l’escharmouche de Picrochole feut rencontré par Gargantua,

et comnent le moyne tua le capitaine Tyravant, et puis fut

prisonnier entre les ennemys.

CHAPITRE XLIII

Picrochole, à la relation de ceulx qui avoient evadé à la roupte lors que Tripet fut estripé, feut esprins de grand courroux, ouyant que les diables avoient couru suz ses gens, et tint son conseil toute la nuict, auquel Hastiveau et Toucquedillon conclurent que sa puissance estoit telle qu’il pourroit defaire tous les diables d’enfer s’ilz y venoient, ce que Picrochole ne croyoit du tout, aussy ne s’en defioit il. Pourtant envoya soubz la conduicte du conte Tyravant, pour descouvrir le pays, seize cents chevaliers tous montez sus chevaulx legiers, en escarmousche, tous bien aspergez d’eau beniste et chascun ayant pour leur signe une estolle en escharpe, à toutes adventures, s’ilz rencontroient les diables, que par vertus tant de ceste eau Gringorienne que des estolles, yceulx feissent disparoir et esvanouyr. Coururent doncques jusques près La Vauguyon et la Maladerye,