Ouvrir le menu principal
Cette page a été validée par deux contributeurs.
viii
AVERTISSEMENT.

pour donner la préférence à une forme plus claire fournie par l’ensemble des textes, nous avons grand soin d’en prévenir le lecteur dans le Commentaire, afin qu’on puisse toujours reconstituer sans peine l’édition type, même dans sa partie fautive, & que la nôtre en puisse tenir lieu à tous égards.

Ce Commentaire comprendra : les variantes des éditions importantes ; l’indication des sources auxquelles Rabelais a puisé ; les imitations que les grands écrivains qui l’ont suivi ont faites de certains passages de ses œuvres ; enfin le texte ou au moins l’indication de tous les morceaux anciens qu’il traduit ou auxquels il fait allusion. Ces vérifications sont d’autant plus importantes que les passages allégués sont de nature très-différente. Tantôt ils sont rapportés sérieusement & de fort bonne foi ; tantôt ils sont finement détournés de leur sens ; parfois enfin ils sont purement imaginaires. Les travaux de nos prédécesseurs nous seront utiles pour cette partie de notre tâche : moins pourtant que nous ne l’aurions cru au premier abord, car, tout en prodiguant les notes, ils omettent souvent la seule chose importante à indiquer. Ce passage du commencement du premier chapitre de Gargantua : « Comme vous avez l’authorité de Platon in Philebo & Gorgia [1], » n’a donné lieu à



  1. 1. Tome Ier, p. 9.