Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/149

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment Gargantua laissa la ville de Paris pour secourir son païs,

et comment Gymnaste rencontra les ennemys.

CHAPITRE XXXIV

En ceste mesme heure, Gargantua, qui estoyt yssu de Paris soubdain les lettres de son pere leues, sus sa grand jument venant, avoit jà passé le pont de la Nonnain, luy, Ponocrates, Gymnaste et Eudemon, lesquelz pour le suivre avoient prins chevaulx de poste. Le reste de son train venoit à justes journées, amenent tous ses livres et instrument philosophique. Luy arrivé à Parillé, fut adverty par le mestayer de Gouguet comment Picrochole s’estoit remparé à La Roche Clermaud et avoit envoyé le capitaine Tripet avec grosse armée assaillir le boys de Vede et Vaugaudry, et qu’ilz avoient couru la poulle jusques au Pressouer Billard, et que c’estoit chose estrange et difficile à croyre des excès qu’ilz faisoient par le pays. Tant qu’il luy feist paour, et ne sçavoit bien que dire ny que faire. Mais Ponocrates luy conseilla qu’ilz se transportassent vers le seigneur de La Vauguyon, qui de tous temps avoit esté leur amy et confederé, et