Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/120

Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment les habitans de Lerné, par le commandement de Picrochole,

leur roy, assaillirent au despourveu les bergiers de Gargantua.

CHAPITRE XXVI

Les fouaciers retournez à Lerné, soubdain, davant boyre ny manger, se transporterent au Capitoly, et là, davant leur roy nommé Picrochole, tiers de ce nom, proposerent leur complainte, monstrans leurs paniers rompuz, leurs bonnetz foupiz, leurs robbes dessirées, leurs fouaces destroussées, et singulierement Marquet blessé enormement, disans le tout avoir esté faict par les bergiers et mestaiers de Grandgousier, près le grand carroy par delà Seuillé.

Lequel incontinent entra en courroux furieux, et sans plus oultre se interroguer quoy ne comment, feist crier par son pays ban et arriere ban, et que un chascun, sur peine de la hart, convint en armes en la grand place devant le Chasteau, à heure de midy.

Pour mieulx confermer son entreprise, envoya sonner le tabourin à l’entour de la ville. Luy mesmes, ce pendent qu’on aprestoit son disner, alla faire affuster son artillerie, desployer son enseigne et