Page:Répertoire universel des femmes celebres T2 1836.pdf/13

Cette page n’a pas encore été corrigée



RÉPERTOIRE UNIVERSEL DES FEMMES CÉLÈBRES.




C


CABANE (Philippine), dite la Catanoise, blanchis seuse de son métier, et femme d’un pêcheur, jeune et belle, fut choisie pour nourrir le fils de la duchesse de Calabre, dont le mari Robert, qui depuis fut roi, faisait la guerre. La duchesse étant morte, le duc épousa Dona Sancha d’Aragon. La Catanoise était restée à la cour, et, sous le voile de la dévotion, avait obtenu la confiance. Née avec l’esprit d’intrigue, son mari étant mort, elle épousa un jeune Sarrasin qui était au service de Raimond de Cabane. Raimond s’attacha à ce jeune homme, et lui donna son nom, son bien et son rang. Le roi le fit grand-sénéchal. La Catanoise fut nommée une des dames d’honneur de la duchesse de Calabre, Catherine d’Autriche, épouse du fils de Robert. La jeune du chesse aimait les plaisirs ; elle trouva dans l’intrigante sénéchale toute la complaisance qu’elle pouvait désirer : en mourant, elle la demanda pour gouvernante des deux filles qu’elle laissait. L’une de ces deux princesses, l’aînée, Jeanne Ire, ayant épousé André de Hongrie, donna à la Catanoise toute son affection. Celle-ci