Page:Quiniou - Eglise de St Thégonnec et ses annexes.djvu/102

Cette page n’a pas encore été corrigée

conclue entre le seigneur de Coazvout et les paroissiens de Saint-Thégonnec au sujet de la chapelle de Notre-Dame de Vrai-Secours. Barbe Denys, héritière de Kérannot, épouse François Simon, seigneur de la Palue, et leur fille, Louise Simon, dame de Kérannot et de la Palue, se marie à Guillaume de Coëtlosquet, chevalier seigneur du dit lieu en Plounéour-Ménez. Leur second fils Robert a en partage Kérannot et acquiert le Hellin par son mariage avec Bonaventure Quintin, dame du Hellin.

Les Simon portaient : d’argent au lion d’azur, armé et lampassé de gueules. Leur devise était: C’est mon plaisir.

Les armes des Coëtlosquet étaient: d’argent semé de billettes de sable au lion de même sur le tout.

Les seigneurs de Kérannot et du Hellin possédaient une tombe plate de pierre grise dans la nef de l’église paroissiale, du côté de l’évangile, près de l’autel de la Trinité, ainsi qu’une tombe plate dans le sanctuaire. Ils avaient aussi une chapelle sur leurs terres à Kéran- not et au Hellin.

L’église de Saint-Thégonnec possède encore un calice qui a appartenu à cette dernière chapelle.



§ VI. — Manoir de Coasvoult.


Ce manoir avait tout d’abord appartenu aux seigneurs de Penhoat. Il était au xvie siècle à la famille de Kéroignant ou Kéronyant.