Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 9, 1838.djvu/7

Cette page n’a pas encore été corrigée


Paris, Brissot-Thivars, 1821, in-8 de 60 p.

— Discours sur le projet de loi relatif aux délits de la presse. (Chambre des députés, séance du 22 janvier 1822). Paris, de l’impr. de Baudouin, 1822, in-8 de 12 pag., 50 c.

— Etat actuel de la Corse, caractère et mœurs de ses habitants. Paris, Klester ; Moreau, 1821, in-8, 5 fr.

Cet ouvrage. imprimé sous le nom de P. S. Pumpéi, est en grande partie du général Sébastiani.

— Opinion de M. le général Sébastiani, improvisée en réponse à M. le président du conseil des ministres. (Comité secret, séance du 3 février 1823). Paris, Baudouin frères, etc., 1823, in-8 de 8 p. 75 c.

_ Opinion sur l’emprunt des 100 millions. Paris, Baudouin frères, 1823, in-8 de 16 pag., 75 c. ; ou 8 pag, 75 c.

— Opinion de M. le général Sébastiani, député du département de l’Aisne, sur le projet d’adresse de la Chambre des députés. Paris, Baudouin, 1827, in-8 de 16 pag.

— Réponse du général Sébastîani, député. de l’Aisne, à M. Gay-Lussac, membre de l’Académie des sciences. Paris, de l’impr. de Fain, 1828, in-8 de 4 pages.

— Sébastiani (le général) à Messieurs les électeurs de l’arrondissement de Vervins. Paris, de l’impr. de Fain, 1825, in-8 de 16 pages.

On doit an comte Sébastiani plusieurs autres Discours comme député et comme ministre, lesquels ont été recueillis par tous les journaux.

SÉBASTIANI (Léopold). — Pharaons (les) d’Abraham, de Joseph et de Moïse, constatés par l’Écriture sainte et par des monuments égyptiens. Dissertation publiée à Rome. Traduite de l’ital. par J.-B. J***. Lyon, de l’impr.de Pelagaud, 1837, in-8 de 48 pag.

SÉBILLOTE (l’abbé). — Méthode (nouv.) latine, avec des principes détaillés pour l’explication du latin. Paris, de l’impr. de Sajou, 1812, in-12, 2 fr.

SEBIRE, avocat à Paris, l’on des directeurs de l’Encyclopédie da droit (1836).

SEBIZIUS (Melchior), professeur en médecine à Strasbourg, sa patrie, de 1701 à 1704 ; né le 18 janvier 1664, mort à Strasbourg, le 18 novembre 1704.

— Dissertatio de nrinatoribus et arte urinandâ. Argentorati, 1700, in-4.

Sebizius avait publié précédemment trois autres dissertations dont la Biographie médicale donne les titres.

SEBIZIUS (Joh.-Geo). — Febre (de) petechiali. Argentorati, 1709, in-4.

SÉCHELLES. Voy. Hérault de Séchelles.

SECKENDORF (de). — Histoire de la réformation en Allemagne. Bâle, 1784, 5 vol. in-8.

— * Souffrances (les) dn jeune Werther, traduites de l’allem. (1776). Voy. Goethe.

SECOND (J. Everts, plus connu sous le nom de Jean), Voy Jean Second.

SECOND (Albéric). — Trichemont fils. Vaudeville en un acte. Angoulême, de l’imprim. de Texier-Trémeau, 1836, in-8.

Avec M. Marc Michel.

SECONDAT (Jean-Baptiste, baron de), agronome, ancien conseiller au parlement de Bordeaux, directeur de la ci-devant Académie de cette ville, fils de l’immortel auteur de l’Esprit des lois ; né en 1716 à Marthilhac, près de Bordeaux, mort dans cette ville, le 17 juin 1796.

— * Considérations sur la constitution de la marine militaire de la France. Londres, 1756, in-8.

L’auteur y donne une idée exagérée de nos ressources.

— * Considérations sur le commerce et la navigation de la Graude-Bretagne, trad. de l’anglais (1750). Voy. Jos. Gée.

— Mémoire sur l’électricité. Paris, veuve David, 1746, in-8.

C’est une réfutation de la théorie que l’abbé Nollet venait de donner de cette découverte alors récente.

— Mémoire sur la maladie épizootique des bœufs en 17741775, in-8.

— Mémoires sur l’histoire naturelle du chêne ; sur la résistance des bois ; sur les arbres forestiers de la Guienne ; sur les champignons qui paraissent tirer leur origine d’une pierre ; sur la maladie des bœufs en 1774 ; sur la culture de la vigne et sur le vin de la Guienne. Paris, Debure, 1785, in-fol. de 92 pages avec 15 planches.

— Observations de physique et d’histoire naturelle sur les eaux minérales de Dax, de Bagnères et de Barège. Paris, 1750, in-12.

On y trouve des remarques intéressantes sur les causes de la chaleur des eaux thermales, et une description exacte de la fontaine d’Aqs.

SECONDS (le P.), prieur de Saintes.

— * État canonial des Dominicains, ou Extrait d’une dissertation excellente et rare,