Page:Quérard - La France littéraire, t. 6, 1834.djvu/22

Cette page n’a pas encore été corrigée


— * Aux mânes de Diderot. Londres et Paris, Volland, 1788, in-12 de 35 pag.

C’est une Vie de Diderot en abrégé.

— * Berne et les Bernois. Zurich, Orell, 1820, in-12, orné de figures, 4 fr.

— * Cinq Nouvelles helvétiennes. Par M. M. Paris, A.-A. Renouard, 1805, in-12, 2 fr.

— * Entretiens philosophiques et politiques, suivis de Betzi, ou l’Amour comme il est : roman qui n’en est pas un. Hambourg, (Paris), 1800, in-12.

Cet ouvrage a été réimprimé à Paris, sous ce titre :

Betzi, ou l’Amour comme il est : roman qui n’en est pas un ; précédé d’Entretiens philosophiques et politiques. Paris, Renouard, an ix (1801), in-12 de 11 et 375 pages. — Sec. édit. Paris, le même, 1803, in-18, 1 fr. 25 c, ; pap. vélin, 2 fr. 50 c.

M. Renouard en a fait tirer quatre exemplaires sur papier rose, et un exempl. sur vélin, enrichi d’un dessin original de Le Barbier.

— * Essai de poésies religieuses. Paris, Didot, an ix (1801), in-12. — Zurich, Orell et Fuessli, 1815, in-12. — Autre édition, augmentée de plusieurs stances nouvelles. Zurich, les mêmes, 1820, in-12, 1 fr. 50 c. ; et Paris, A.-A. Renouard, 1822, in-12, 1 fr. 50 c. ; pap. vélin, 4 fr.

— Etudes sur l’homme dans le monde et dans la retraite. Paris, A.-A. Renouard, 1805, in-8, 4 fr. 50 c. ; et sur pap. vélin, 9 fr.

— Euthanasie, ou Mes derniers Entretiens avec elle sur l’immortalité de l’ame. Paris, A.-A. Renouard, 1809, in-12, 2 fr. 50 c. ; et sur pap. vélin, 5 fr.

— Heures ou Méditations religieuses. Zurich, Orell, 1816-20, 3 part, in-8, 4 fr.

— Idylles (nouv.) de Gessner, traduites de l’allem. ( 1773 ). Voy. Gessner.

— * Lettres sur l’imagination. Zurich, 1794, in-12. — Londres, Bell, 1799, in-8.

— Lettres sur la vieillesse. Paris, A.-A. Renouard, 1811, ou 1817, in-12.

— * Logique à mon usage. Amsterdam, M. M. Rey, 1772, in-8.

Réimprimé dans le Journal de lecture, avec plusieurs autres articles, signés M.

— Mélanges de philosophie, de morale et de littérature. Genève et Paris, Paschoud, 1822, 2 vol. in-8, 8 fr.

— * Morale (de la) naturelle. Paris, Bailly’, 1788, in-18. — Nouv. édition, suivie du Bonheur des Sots, par Necker. Paris, Éverat ; Lemierre, an vi (1798), in-18, 1 fr. 50 c.

La dernière édition n’est point anonyme. Ersch prétend que c’est faussement que le « Bonheur des Sots » a été attribué à Necker.

— Œuvrea de Sal. Gessner, traduites de l’allem. (1777) Voy. Gessner.

— * Origine (de l’) des principes religieux. 1762, in-8 de 62 pag.

Réimprimé dans le Recueil philosophique.

— Poésies fugitives. Londres, 1798, in-8.

— * Premiers (les) principes du système social appliqués à la révolution présente. Nice et Paris, Guerbart, 1790, in-8.

— * Souvenirs de mes Voyages en Angleterre. Paris, Gattey, 1791, in-8 ; Zurich, et Paris, Aubin, 1795, 2 vol. in-12.

— * Souvenirs de mon dernier Voyage à Paris. Zurich, 1797, 1799, in-12.

— * Sur la Suisse à la fin du XVIIIe siècle. Lunéville (Zurich), 1801, in-12.

— * Traité sur la physionomie, par le sophiste Adamantius, ou Extrait des philosophes anciens et physionomistes modernes ; suivi d’un Éloge de Lavater comparé avec Diderot. Paris, Cussac, 1806, in-8 de 64 pag., 2 fr.

— * Vie de Sal. Gessner, trad. de l’allem. (1797) Voy. Hottinger.

— Voyage (mon) au-delà des Alpes. Berne, 1819, in-8, 1 fr. 80 c.

— * Voyage de Zurich à Zurich, par un vieil habitant de cette ville. Zurich, Orell et Cie, 1818, in-12. — Nouv. édit., augm. Zurich, les mêmes, 1815, in-12, 2 fr.

— Ynkle et Yariko. Supplément aux Œuvres de Gessner, trad. de l’allem. (1790). Voy. Gessner.

Meister, en outre, a fourni plusieurs articles au Journal de Lecture.

On lui attribue encore la publication des Contes moraux et Nouvelles de MM. D. (Diderot ) et Gessner. Zurich, 1773, in-12.

MEISTER (Léonard), professeur suisse.

— Portraits des hommes illustres de la Suisse, gravés par Henry Pfenninger, et accompagnés d’un abrégé historique de chacun d’eux, par Léon. Meister ; trad. de l’allem. Zurich, Henry Pfenninger, 1792, in-8.

— Vies des principaux savants de l’Allemagne, qui ont été les restaurateurs du bon goût et des belles-lettres chez cette nation. Avec 16 portraits de ces hommes célèbres. Berne, Soc. typogr., 1796, in-8 de 292 pag.

Ce volume contient seize notices.

Léonard Meister a beaucoup écrit sur l’histoire de la Suisse, mais tous ses ouvrages sont en allemand.

MEISTRE (L.-H.), peseur public du commerce à Marseille.

— Tableau du poids de l’Empire français, comparé avec les anciens poids des villes