Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/91

Cette page n’a pas encore été corrigée


AND AND 59

Méraoiies sur les réfutions de la Pologne (par le quartier* maîti e gtnéj al dcpislor). Bel lin et Paris, Galland, 1806, in-S : il n eu part, eu 1798, à la rédaction du Messager du soir; plus tard, sous l’empiie, à colle du journal intitule l’Argus. M Baibiei, dans son Dictionnaire des ouvragés anonymes, lui a attribué mi-Mémoire-sur la conduite de’la France et de l’Angleterre a l’cgartldcs neuties. Pans, impr. imp, ïRiOi iri-fc, * c’est une erreur, car M. 7Bouchot a la conviction que cet ouvrage est d’une autre personne ANDRÉ — MORVILLE (P-N.), poète, mort àPatis, en ISI5.

— Abdélazis et Ziuléima, tragédie en 5 actes. Paris, Maradan, 1791, in-S.

— Adieux (les) d’Hector et d’Audromaque, Iliade d’Homère, livre "VI, pièce qui a partagé le prix de l’Académie française, en 1776. Paris, Demonville, 177O, in-S.

Le frontispice de cet opuscule ne pot te que le nom de Murville.

— Amant (1’) de Julie d’Étangc, on Épître d’Hcrruoliue à son ami. Paris, X776, in-S.

— Année champêtre, poème en iv chants, et en vers libres, suivi de poésies diveises. Paris, Lêop. Colin, 1808, iu-S, 5 fr.

— Bienfaits (les) de la nuit, ode qui a concouru pour le piix de l’Académie française, en 1774. Paris, 1774, in-12.

— Curïcux(le) puni, comédie en 1 acte. Paris, Fymery, I8I3, in-8, 1 fr. 2Î c.

Avec Austin.

— * Epître d’un jeune poète à un jeune guerrier, pièce qui a concouru pour le prix de l’Académie française, eu 1773. Paris, 1773, in-8.

— Enmènc et Codrns, tragédie républ. Bordeaux, Lajorest, an 111 (179S), in-S.

— Infiniment (les) petit*, on Précis anecdoliquc des événements qui se sont passés au théâtre de l’Odéon, les 22 et 29 nocmbre 1S12 ; et détails sur les vices d’administration de ce —théâtre, qui sont cause do ces désordres. Paris, Delaunay, 1813, in-8 de 40 pag., 1 fr.

— Héloïse, drame en 3 actes el en vers. Paris, Dentu, 1812, iu-S, a.fr.

— Huila (le) de Samarcandc, comédie en 5 actes et en vers. Paris, M"" Cavanagh ("Barba), 1793, in-8, 1 fr. Joe.

— Lauval et Viviane, pièce à spectacle en 5 actes. Paris, 1788, in-8. —Melcour et Ycrseuil, com. en 1 acte. Paris, Prault, 1785. in-S.

— Paysage (le) de Poussin, on mes Illusions (épîtie à Loilcau), et Dioclélien à Salonc, ou Dialogue entre Dioclélien et ÏMaximien, pièce en yen,. Parie, 1790, in-S.

— Rcudez-vous (le) du mari, ou le Maii à la mode, com. en 1 acte. Par., M" Cavanagh (*Barba), I7S1, in-8, 1 lr. » o c.

— Souper (le) magique, com. en 1 acte et en vers. Par., M" « — Cavanagh (» Barba), 1 790, in-8, 1 fr. 5o c.

ANDRÉA DE NERCiAT, de Dijon, mort à Naples, en 1S00. —*Aphrodites (les), ou Fragments ThaiiPriapiques, pour-servir à l’histoire du plaisir. Lampsaque, 1793, t, vol. in-12.

Cet OHM âge a clé réimprimé en Allemagne en S part. in-8.

— * Coustanco, ou l’Heureuse témérité. Casse/, 17S0, iu-S.

— * Coules nouveaux. Liège, 1777, in-S.

— * Dorimont, ou la Marquise de Clarvillc. Strasbourg, 1778, in-S.

— *" Félicia, ou mes Fredaines. Amsterdam, sans date, 2 vol. in-8 ; 1784, 4 part, in-12.

— * Galanteries (les) du jeune chevalier de Faublas, ouïes Folies parisiennes, par l’auteur de Félicia. Paris, 1 y88, L TOJ. in-12.

— *Monrose, ou Suite de Félicia. 1795,

4, vol. in-18.

Tels sont lcstilies des otmages plus qu’ûoliquei., que l’on connaît d’Andica de Kcrciat.

ANDRÉE (le bar. d’). * Appel à l’opinion publique sur les dangers qui menacent d’entraîner de plus en plus les chambres législatives hors des voies constitutionnelles, ou Lettre à M. le bar. Pasquier, sur l’inviolabilité des lois fondamentales. Paris, au Palais-Royal, 1S22, in-8, 2 fr.

/ ANDRÉLINUS (Publ. F.). Dialogue entre St. Tiervc et Jules II. Voyez ce titie.

ANDRÉOSSY (le comte F.), lieutenantgénéral d’artilleiie, membre do l’Institut (Académie des sciences), de l’Institut d’Egypte, etc. etc., né à Castelnaudaiy, dépailcmenl de l’Ande, le 6 mars 1761.

— * Campagne sur le Mein et la Rednitz de l’armée gallo-batave, aux ordres du général Augercau, frimaire, nivôse et pluviôse an ix (1800 et 1801), avec nne carte des opérations. Paris, Barrois Vaine, Gœury, an x(i8o2), in-8, 4 f’- — Direction (de la) générale des subsistances militaires, sons le ministère de M. le maréchal de Bcllune, ou Réfutation de ce qui a été écrit contre cette administration, an sujet des approvisionnements de l’armée d’Espagne, pour la campagne de 1S23. et à l’occasion des marchés Ouvrard. Paris, Trouvé, Ponthieu, 1824, in-8, 2 fr. 5o c.

— Estai sur le tir des projectiles crenx, lu à la séance de l’Académie des sciences, du 26 décembre ISÎS. Paris, impr. de Corriarn, i826, ju-8de 24 pag.