Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/88

Cette page n’a pas encore été corrigée


56

AND AND

dical —. Mémoire sur les anévrysmes internes Mé moire sur quelques variélés de position des viscères abdominaux— —lîecherches sur l’hydropisie de l’ovairei — 6° Dans lie-Répertoire d’anatomic pathologique.-Mémoire sur la gastrite chronique 79 Dans le septième volume des Mémoires de la Société médicale d’àinulation : Mémoire sur la uéricardite. — Il esl colla. — boralcur du. Nouveau Dictionnaire de médecine, — oùil a fourni les articles : monstruosités, maladie de la « loctlcépimère, mélanoses, pblliisie pulmonaire, etc. Il a publié, en 1824, à l’occasion d’un concours }iour une place de professeur aggrégé à laquelle il a =été nommé, une dissertation latine sur les crises.

ANDRÉ. Arithmétique modenv réduite à un seul calcul rendu commun à toutes les nattons. Lyon, Barret, et Fillefranche, l’Auteur, 1825, in-8.

ANDRÉ (l’abbé). Histoire générale et particulière de la Bohême, tienne et Strasbourg, 1784, 2 vol. in-8.

ANDRÉ (l’abbé), prêtre dé l’Oratoire et ancien bibliothécaire du chanc. d’Agnesseau.

— * Divinité (la) de la religion chrétienne vengée des sophismes de Rousseau ; seconde et troisième partie d’Emile, ou de l’Éducation. Paris, Desaint et Saillant,

1763, 2 vol. in-8 et 2 vol. in-12. —* EspritdeM.DagUet. Paris, les mêmes,

1764, in-12.

—* Lettre à M. l’abbé Prévost, concernant les missions du Paraguay. Paris,

1758, in-12.

— * Morale (la)de l’évangile en forme d’élévation à Dieu, ou la Religion du cosur, avec le tableau des vertus chrétiennes d’nn grand magistrat. Paris, Cellot, 1786, 3vol-in-iï.

— * Réfutation du nouvel ouvrage de J.-J, Rousseau, intitulé : Emile, etc. Paris, 17625 in-8 et. in-12.

L’abbé André est éditeur des Œuvres du chancelier d’Aguesseau-î ila donné aussi une édition augmentée, des Pensées de Pascal. Paris, T7S3, in-12.

ANDRÉ, médecin. Dissertations sur les maladies laiteuses. 1701, iu-8.

ANDRÉ, perruquier, pseudon. Voy. Tremblement (le) de terre de Lisbonne,

ANDRÉ (J.). Essai d’éducation, dédié aux mères de famille. Lyon, Lions, 1814, in-iS. _..-’..

ANDRÉ, de Nanteuil, poète. Conjuration (la) de Sîlly-le-Long, tu le t’en de paille et la Chandièrej pièce bouffonne en un acte et en vers. Paris, impr. de Sckerff, 1S17, iu-8. pjgut.

— Duc (le) d’Angouleine en Es (eu vers). Paris, impr. de Boucher, i823, in-8 de 16 pas.

— Epître au collège de Juilly (eu vers). Paris, impr. de Bailhul, in-8 de S pag.

— Mort (la) de Mazet. Hommage au dévouement français (en vers). Paris, Babeuf ; Eymery, etc. 1822, in-8 de 18 pag.

— Odes d’Horace (le premier livre des), traduit en vers français, suivi de poésies diverses. Paris, Delaunay ; Ponthieu, 182, 1, in-S, 3fr.

Parmi les poésies diverses qui terminent ce vol., on trouve une traduction des Champs-Elysées, de Virgile ; Enéide), el la seconde édition du Temple de la Fraude, du traducteur.,

— Peste (la) de Barcelone, ou le Dévouement français (en vers). Paris, impr. de Bailleul, 1822, in-8 de 20 pag.

— Philippe V délivré, drame héroïque en un acte et en vers. Senlis, Tremblay, 1823, in-8.

—Poëme sur la vaccine. Arras, 1S18, îu-8.

— Poésies diverses. Sec. édit. Paris, Ern. Babeuf ; Eymery ; Roret, 1822, in-8.

C’est la réunion, sans réimpression, d’une grande partie des pièces publiées isolément par l’auteur : aussi, dans ce vol., la pagination recoiïuneuce-t-clle plusieurs fois.

— Retour (le) des Bourbons, poëme, Senlis, Tremblay, 1814, in-8.

— Temple (le) de la Fraude, en vers. Amiens, Cavan-ffitet, 1813, in-8..

— Un quart-d’heure de débats, ou les Coutroversites (en vers).Amiens, le même, I8I5, in-8.

ANDRÉ (J.-Fr.)é né à Ligneville (Vosges), en 1744.

— * Analyse fondamentale de la puissance de l’Angleterre, ouvrage rédigé d’après les matériaux du chevalier Ricard. Par., Bubert, i8o5, in-8.

— * Anecdotes inédites de la fin du XVIIIC siècle. Voy.-SERIEYS.

— Anneau (1’), ou Lady Gemina Gusnian, trad. de l’angl. Aroy. ce titre.

— Barnevelt, trad. de l’angl. Voy. ce titre. , — Choix de voyages modernes, trad. de l’angl. Voy. AHAWS (John).’

— * Comte (le) d’A*" (d’Artois), ou les Aventures d’un jeune, voyageur sorti de France en 1789. Voy. SERIEYS.

— Conférences secrètes entre les ex-ministres M. Pitt, lords Grenville, Duudas, etc., avec M. Addington, lords Hawkesbnry, Pelham, etc., ministres actuels dé S. M. B., au shjet delà ruptnre du traité ’d'Amiens. Sec’édit., aiigni. du plan de là dernière conspiration contre le gouvernement. Paris, Ponthieu, an xn (iSo4), in-8..

— Coupable (le), ou les Vengeances de miss Scharp, trad. de l’angl. Paris, Letellier, 1799, 2 vol. in-12.

Traduction supposée. Cet ouvrage a clé réimprimé