Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/79

Cette page n’a pas encore été corrigée


4"IA A’MIÏ i jinu ne pnntons Mois donnci la dite de In publi intion de celte pitec

— A lais(les) mcioNibh’i, ou les Mctamoiphosts modernes, comédie en un acte Lyçn, JUatluron, m vi (1798), in 8, i lr 2 5 c.

Tes IhonpliiK Client cncoie du niunc nul cm (« ithcnnc il tiigedie, tt la Do de Si itt, tu inertie.

TiL nm est l’nn des eoUabontcuis do In riogn j lue umtetsellc, depuis sou oii9mc il n ete le pi m cipal redac cm de In Ç)mtaiuc littéraire, oim ngc pmodique (1817) et n ronpeic i° n 11 leihelion ds Annale* de la litt latiic et des « r/ï (1820), 2° a 11 puhhcnlion de 11 Liùltoth que classijite latt ic de M Iennut 3° a celle de Jn Lioçrrphe unn IN Ut cawqut, , ltdigee pm t grnenl Bcnunis (ib ? ) il a été l’ahrévia lourde la Bibliotheca Rhetorum du P, lr ÏA, l n donne de nouvelles éditions, e tinue », des nutini’! simnnls rmt-vcE, trnduclion àt Li monhicr, 181 ?., 3 vol. in-12 ; LUC&IN. sa phaVsMe tt iduction de Mnimoutel, ibiG, 2 o in 1 ? jr nu édition de Ho- ne, i8 ? 4 » o’*ol ni 12 J b, Ro SSKAI, ses OT turcs poétiques 2 —ol d uis lidit de ses OL-iiue* complètes, 1820, 5 vol 111 S, Roi tEAu, avec un nouveau commentaire, 182 c, ou ib ? 4 4 10I in 8 ITEM-NU, , ses Poeiros ehçin ques 1824 in 8 DUTLIE SCI ŒUMCS, 1820 M linni i reu h tmcluclion de 11 ncide de n gile p n Degueilc ib ? 5, on lu » doit nnssi In publication d uni pctito collection d *mtciii « 1 itms ous le titie Saipores latent jrmcipes

A1W BD (L —Y T), doct en médecine, ne a. Coligny, le 23 nrû 1777

— Association inlcllccîiiclle ; méthode progicssue et d assoLi ition, ou l’Art de indter et d opeter dans toute », le* » se enc s, tt j trtn. uhereinent en médecine, smw d une clinique &emiale vntcipretatne des phenomtnes moi bides, et spécule des 1111IUIKS des couches Paris, Bêche t jtune, iSar, 2 ol jn 8, i5 fr

— Mcmones sur les XTlcerts en geneial Pain, Mcquignoii peve, 1802, in 8, I fr

— 1 iitc. inah tique de IJ Tolie et des moyens dp I*i guenr Ljon, impi dt BallanchC) iSo7, in 8, 2 fi.

On doit encore au docteur Amard, des Pensées siir le calice/ (nnpi dans le ic "ol du Recueil dt li Si ou le nu d d emulntion de Pnns) et un Jtl nui e ÏI 7 l * oteillans £ unpi dins, le Jouru gen dt nu decïne de Paris)

AMVS, cuie de Coulombs ÎSolea lnslonques sur la ic de la bienheureuse Ueloi*-e, pilione de la confierie de ce nom, établie dns la piroisse de Coulombs (Eute et Loir) Dreac, unpr delemenestrel ÏSIS in-8 de 24 pag

— Piatiquc de dcotiou pout les femmes (Uecintes ou si t nies d ms le mungo Dieu%, m pi. du même, 1S16, mf de jn pag

— " 1e de sainte Gemme, Inec des mul rologés d’Espagne et de Portugal, et de

plusieuis.nu te m s tint mciens que modernes, rédigée d ipres 11 dit de Pans de 1770, etc Sec edit Ditui, impr du m une, 1S17, ptt in-S de 5i pno

AMAUM — DLYAL Voyez DOTAI (m mi)

AMB) R.G M mial de 1 économie iurale, a 1 usage à pi minces dtnoi&cs Copenhague, fionmer, 1 b i3, iu-8, 3 U So t

AMBliRT Comment le jeune Hciui apput counaUie Dieu, etc, tnd de l’alleir Yo Scnnim (Chi)

AMBLRirLX (DIHT n) A 05 DLTTAT

AMlïESin.i2v.DLCLLIGOî, (d) Yo CtJIGoîf

AMBT1MOM (le comte TUSCHLMrEr G n)

— lactique navale, oui rntt sut les eo luttons, sur les signaux et sur les morne ments di gueire Paris, Didot jeune, 178s, in-4, ? ec hgmes

AAIBOUR3Sr (d) Yo- Dmour-sn AMIiROISr (St) Lettiei (ses), tnd en fi me, surl’editiondesBeuedictins, paiJos DURAMI DL BoMtFrui’i.r, ivcc des notes hibtouqucs et cutiques Pi7is, 17 r, — ol în-ia

— Oltuics (ses) sut laYugmite, tiad en fianc pir Jos. DDRATI it lïonccuEir, atc des notes et une Disserlaiion pieli mmauesui les Yieipei. Paris} i-aq m 1

Cclletiadnclinn est rstmui et li diralalinn du tinducteiu ej.1 (Utiruc

On n jiiseie uans In Libliotluquc des Dame ehu tunnes In tmduction d un Opuscule de S Ambiois » intitule Que ta Mort e%t un lien, tindtiolion m iieïle par 1). 11*

AAÎBROISL DL LOMBEZ (le P), ne t Tombez, le so mais 170S, moit 1 SamtSaueui, pies de B ireges, le 25 oct 1778 —* Letttes spuilueîles sui la piix inteneuie, et antres sujets de pieté, nouv edit Pion et Pari*, Mtqmgnon pu toi, i8a3, m-ia, s fi

Ln picmieio idition et de 1 ; f C

— Xia.te de li Joie de lame clin tienne 2 ton et Pans, Pensse jterc ;, i8a3 ou ISÛ iu-12, 2 fi 25 c— Âugiion, Pnehcr, 182O, 1U-I ?, 2 fi *$ c

—Iraitc de It piix interieuic, en qmtrc pirt v.s, suiu des Puties que Keises, piliinche dis Vimenicns, fila la gïonc de Dieu, pont touie une iîdelc 1 Jésus Chust Jyon, Puisse fia es, 1S20, Pans, Vcrpu gnonjumoiy 1S23, m-t » s 1 fr 75 c, Pans, au bur. de la Bibliotk. eàtk., i825 ? itwS.