Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/78

Cette page n’a pas encore été corrigée


=46

AMA AMA

J » IUJ. i3, pag. 36i et suiv. ; 178S, loin. z5, pag. 335 et suiv. ; 1789/tom. fe’7, pag. 179 et suivantes. 0° ïiCttrcs dans le Journal de Bourgogne, feuilles des 27 février et 2g avril J788 (Contenant la proposition d’un établissemcnl polir l’instruction et la défense gratuites dès causes des pauvres dansJu ville de Dijon et le ressort du parleinent(-en-soi ; lété avec SIM. les avouais Maurier, Ddgallier, Dézé, LegoUx, ~Derepas et Trcsevot.) 3° Question Importante relative aux CUeiéls, dans la Feuille du cultivateur, àu/17 nivoscan 7, Vt reproduite par divers journaux de déparlements. 4° Huit lettres dans le Jouînal d’Economie rurale’et domestique, ou Bibliothèque des propriétaires ruraux, n°4, messidor an il ri° 5, thermidor an ïi, n° C, fructidor an u, n° g, frimaire an 32, n° » o, arivosc an.12, n° —i5, prairial nn IZJ nc 27, praiï’iltl au i3, n° 4o, juillet 1S0G, n° bd, novembre 1807. 5° " Uromancie, tirée à par : à 100 ex. in-8; réimprimée à Dole, 160 exempt, in-8. 6Ô Cinq lettres (sur divers sujets), dans le Moniteur universel, feuilles des z3 vendémiaire an g, 12 fructidor an TI, 7 pluviôse an i3, ~2(i pluviôse an i3, et 27 brumaire au â4. 7° Cinq— discours i comme luaît-e d’Auxonne, pour la distribution annuelle des prix, aux élèves des collège et écoles primaires, depuis le 2S septembre 1806 jusqu’en scptemhre 1810..Dijon, Frantin, ifïou"aa : , ïii4.v— Cinq autres discours sur-divers sujets, prononcés — comme maire d’Auxonne, de 1808 à 181, 1..Dijon, Frantin, 1808-11, in-S." 8° Quelques pièces fugitives eu vers et en prose, in-8. 9° Quclïjiies articles dans le Petit Album Franocomtois ; dans les.’Annales de la littérature et des « m, publiées par M. le baron Trouvé ; dans —les Archives historiques et statistiques du département du Rhône ; publiées par 51. Breghot du "Lut, Cochard et Groghier : et dans d’autres journaux. io° Des mémoires judiciaires dans des causesau pàrleinentet aux coiirs’dc Dijon. ’. M. Amanton est le propriétaire du Journal de Dijon et de la Côte-d’Or, qui paraît sans interruption depuis *I8I3, et’dans lequel il a inséré les notices’biographiques suivantes sut" dès’ Bourguignons ;, (otites Ces notices ont été réimprimées en format in-8— chez Frantin à Dijon : Notice sur Fi*. Juret (iSi3) ; sur M. J.-Edm. Durande, doyen et’bâtonnier-de l’ordre des avocats à la cour de Dijon fiSi3). Gette uotïcc a été reproduite dans le Magasin encyclopédique, juin t8i3, et réiinprîïnèV à Besançoii,. « -ans’nom de lieu ni nom d’imprimeur î.Kotice sur le-ibaron Rionffe, préfet de la SIeurthe (I8I3) ; sur Ph.-Xay. Leschevjn de Frécoml (ISI4) ; Supplément à-la notice précédente (.contenant la nécrologie de Chardon de la Rochetle (I8I4) ; Notice sur Rcnii OUivief(auteur de l’Esprit de l’Encyclopédie, I8Ï5) ; sur Boicboslatuaire (iSi5) ; sur Baillot, professeur de littérature française à la faculté des lettres de Dïjori (iSi5) ; sur J.-B. Yolfius (évoque constitutionnel de la Cole-d’Or) ; Extrait’du compte rendu des travaux dé l’Académie de Dijon pour 1822-23 (1824) ; sur H.-C— Brenet, membre de. là Chambre des députés (i824j ; sur J’abbé Fiard (auteur d’ouvrages singuliers sur la magie » 1825) ; Notices sur r J. Couturier et le baron Denon (Extrait du compte rendu des travaux de l’Académiede Dijon pour i824-25, 1825).

fil. Amanton a— été aussi l’éditeur des —opuscules suivants, auxquels il a’ajouté, des notes ; Notices bi-j$, -rapbîques sur Cl. Gillot, et Pauï-Ponce_Ant. Robert, peintres. Par le cbcvalier de Laloucbe, avec des notes de, MM. A--L. Mîllîn et C —N. Amanton. Dâle, Jolj ; 1810., in-S— — Dissertation de J. BBullet, sur le festin du Roi-Boit, avec des notes Extrait du Magasin encyclopédique, décembre ÏSIO). Paris, Sajou, — 1S10, in-S.; réimprimée en 3827 avec des augmentations dans l’Annuaire du département de la Côte-d’Or., 1S27 : il en a été tiré des exemplaires à part..— Kotice historique sur le encrai Nansouty. Par un off. super, des mousque taires gris. Dijon, Frantin, i8i5, in-8. — Nolicc sur L. Bredin, direct, de l’Ecole vetérinau-e de Lyon, par M. Grngnierj l’un des professeurs. Dijont Fnmttn Ï8I6, in-8— Partie ularitéfc inédites et peu connues sur La Monnoye, Crébîlloii et Piron recueillies par M.. C-X. Girault. Dijon, Frantin i aS20, in-8.

, AIV1ÀR (X-A.), professeur cuiérile en l’Université royale de France, et l’un des conservateurs de îa bibliothèque JVÎaitarirje. né à Paris, en 1765.

, — Chefs-d’œuvre dramatiques de Goldonï, trad. de Pilai. Aroy. GoLDONr.

— Conçûmes etOrationes poeticM, ïatiiia*, ou Discours et Harangues choisies et tirées dés poètes.épiques latins, avecrârgunuiu

et l’analyse.oratoire de chaque discôur.s,

Parisi À„ Delalain, 1819, in-ia, 3. fr. ? 5 c.

— Le mente, latin-français en regard.Paris, VeIaiain, j&iQ, 3 vol. in-12, 6 fr.

— Concîones français, ou Choix de djs-’cours tirés des historiens et des orateurs français. Par., Delalain, 1S22, iii-ia, 4 fr.

— Conciones poeticas grxcoe, seuOraliones -yarïoe è poetis groecis excerptie. Parisiis,

tS23, in-12, 4 fr, So c.

’—Cours completNde rhétorique, d’âpres les rhéteurs anciens et modernes, dans le quel —on considère l’éloquence sous lès rapports de son influence religieusej politique et militaire. IIIe édit. —, rev. et augiïi. Paris, A* Delalain, i322, in-S, 6 fr.

La première édition, publiée en 1804, est.anonyme..

— Culte (le) rétabli et l’anarchie vaincue, poème en tri chants. Lyon,’iftoi, in*8.

— Double (le) divorce, ou les Dangers de l’abus, drame en trois actes. Paris, nidrclu de nouv’., an vi (179S), in-8, j. fr. 5o c.,

— Fâbtîer (le) anglais, trad. (de; j. GAV, 1ÏOORES, WïtKES.et autres), avec le texte en regard, suivi de notés grânîniâticWIes. Paris, Debray, Th. Barrois (* fiàudry), iSo3, in-S, fig’.'j 3 fr.

— Gymnastique (ïâ) de la jeunesse, ou ’Ti’âîié élémentaire des jeux d’exercice, considérés sous le rapport de leur utilité physique et morale. Paris, Debray, lSo3, in-S avec planches, 3li

’Avec M. I..-F. Jauffret.

—r Lycée (le) des arts utiles et agréables, ou Cours complémentaire d’éducatïouj etc. Paris, Debray 1S04, in-8, 6 fr.

— Mars au Parnasse (pièce en l’honneur du premier Consul). Lyon, 1802, in-8.

— Paméla, ou la Vertu récompensée, comédie en 3 actes et en prose. Lyon, in-8 de 23/(pages.

L’exemplaire que noas avons TU était sans, titre,