Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/76

Cette page n’a pas encore été corrigée


44’"AL Y AMA

la Suisse, en foi-rue de relation critique (tiré des ouvrages de RticBA.1’, STANV’AK, cl de quelques autres mémoires) : Amsterdam, ïFetsieiiij 1730, UJ vol. in-12. — Nouv. édit., î¥cufchâtel,; 1778, 2 voliin-4.

L’édition de Tfeufchàtclaèléentièrcmenti-eforidnc. Elle est plus complète que lesaut’res. Barb., :

ALTON (C, d’). Histoire naturelle du cheval, tom.. I", ile et 2e livraisons. Wei mar, 1810, in-fol. avec 12 pi., 4S fr.

Pap. imp., 56 fr….. ., :

ALVAREZ DE COLMENAR. Voyez COLMENAR (Aly.de)., , "7.

ALYERNHE (l’abbé). * Grammaire, double franco — latine, adaptée au système de Roïlin, etc.,’par un curé du diocèse, de Montpellier. Avignon, 1771, in-8.

ALYlMAR, (Ie çomte.’d'), général’soùs Napoléon, né à Paris : , le i3 mai 1770. —Mentor (le) des Rois.’Paris, Dwitu, 1826, iu-8, 10 fr.’

Le comte d’Alvïmar a encore quelques autres ouvrages eu portefeuille.

ALYIN. Guillaume, tragédie en 5 actes. Bruxelles, Delemer frères, 1821, in-8.

ALVIN-MOREAU (J.), instituteur..De quelques Préjugés défavorables.à l’enseignement mutuel introduit dans les nouvelles écoles élémentaires ; discours, etc. Palenciennes, impr. de Prignet, 181S, in-4 de 16 pag., , , ,. ;,.’.. ;..,

x ALYON (P.-PIi.), docteur’en médeçinëj né en Auvergne, en 1758. ’—Cours de Botanique, contenant les plantes employées dans les arts et dans la médeciue. Paris, 17S7, gr. in-fol. braé de 101 —pi. col.

— * Cours élémentaire, de Chimie théoi’étique et pratique, par M. A***.. Paris, Royez, 1787, in-S. — Sec. édit., Paris, M"" Richard, an vin (1S.02), 2 vol. iu-8, ti.fr...’;..’., : "’., .— Essais sur les propriétés médicmâles de l’oxygène et sur l’application de ce principe dans les maladies vénériennes,’psoriques et dartreuses. Sec. édit.,.considèrab. ’augmentée. Paris, Cérioux, Moutardier, au TU (1799), in-8, 2 fr..5o c.

’La première édition est de 1797.

— Traité du Diabète, traduit de l’anglais. Voyez Ror.r, o (John)….

11 a public le Traité des Maladies Vénériennes, traduit de l’italien de facca Berlingheri, voyez ce liom ; —il a fait des notes ad Traité de îa Gonorrhée, traduit de l’allemand de Hecker. Il est éditeur de la botanique de Rousseau de l’éd. de Poinçot. Biographie des Hommes vivants.

AMABED, psendon. Voy ; VOLTAIRE. AMABLË, pseudon.Yoy.SAÏKT-Hii, AiRE. AMADE, ancien connu, des guerres, adjoint, à Anch.

— Voyage eu Espagne, ou Lettres pliilpsophiquesi contenant l’Histoire générale des dernières guerres’de la Péninsule. Aiich et Paris, Anseiin et Pochard, iSz3, 2 vol. in-8, 12 fr.

AMALRIC (le chev. l’r. de Sales d’), ancien secrétaire-général de la grande chancellerie, né à Signo (Var), en 17 5g.

— * Appel à la sagesse sur les événements ..et les, hommes « e la révolution, par un

ami de la paix. Paris, Plassan, au.xit (1804), in-S. —.,….- ;

— Cours de morale à, l’usage— des jeunes demoiselles. Sec. édition. Paris, Bernard, 1S0S, 2 vol. in-12, S fr..

La première édition est de iSo3.

—r Oraison funèbre de Mmc Louise, prieure

des carmélites de, Saint-Denis. Paris, 1789, in-4..-.’’..’ : ’

— * Missionnaire (le) selon l’Évangile, par M. le comte de N***. Paris, Artltus-Bertrand, 1820, in-12, fig., 2 ; f r. 5o c.

On doit. encore au chevalier Ainalric, plusieurs morceaux de poésie, de politique, de morale et de littérature, insérés dans différents recueils, entr’autres dans la Clef des Cabinets des souverains, dont il fut long-temps —le.rédacleur, dn’iis le Mercure etidans ï’Almnnacb des Muses ; une Notice liistorique sur lu vie et tes ouvrages de M. le comte de Lâcepcdc, imprimée dans la Hcvue-encyclopédique i.’les Hommages.poétiques contiennent aussi quelques stances de lui..

AMAND ; —Mémoire historique sur les différends qui. s’élevèrent entre Jean et. Bauduin d’Avesnes, et Marguerite de Constantinople, comtesse de Flandre et de Hainatit, leur mère. Maestrichl, Plu Roux, et Bruxelles, F. Hayez, 1794 » iu-8 de So pag.

AMAN !) (P.), chirurgien de la confrérie de Saint-Côine, né à Riez en Provence, mort le 22 jiiïn 1720.

— Observations (nouv.) pratiques sur la

pratique des accouchements. Paris, 1713,

, 1715, iu-8.,

Parmî.ccs observations, il y a plusieurs cas de grossesses extra-utérines.

AMANRICH, (Gr.), doct. médecin », né àPia, près Perpignan, mort en 170S.

— Disquisitiones de universâ medicinâ. Perpignan, : 1706, in-2J-. —— Medicus iu conspectti magnatum extolïendns. Ibid. 1702, in-4— — Programma de insaniâ ciiv culationis et circulatorùm. Ibid. 1 yoS, in-8.

AMA’NTON (Cl. : Nie.), conseiller de préfecture du département de îa Côte-d’Or,