Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/75

Cette page n’a pas encore été corrigée


ALP ALT 7, -5

— « » Nomtaux Mélanges des poésies giéchues, auxquels on a joint deux mon eaux de littérature anglaise. Pans, Mcngot le jiane, J779, in-8

ALMENARA (le matq d’) Consideiations sur l’clat actuel de l’Espagne Letlics de la reine Witinic a sa sœui la princesse

1 cidinandine. tud. de l’csp p.u unix-habitant de Wadud, etc Pans, chez les mardi de nouv 1822, in-S, 1 fi 5o c.

Opuscule dltiibnc au uuiquis d Mmcmi 1

ALMI.YDA (», *P —M. d’), marquis de Castcl-Nuoto, comte d’Assumar Relation des conquêtes faites dans Ils Indes ; tiaduitc de l’italien (pat leP I tu Ri&vPaits, i749.iu-i ».

ALMEYDA (le P lheod. d’) Enttcttnumentos del corazon de* oto cou cl s-mtissimo corazon de Jcsiii, tic Bordeaux, C. Lawalle, et Pau*. If eldet et Lequun, 1826, m-18

—Haimome de la lùîson-ct dclaieliion, ou Reponsi s philosophiques auxaiguuicnts des incteduïes ; tiad —sui la sec cdil espag. de don Tt Varquc ?, pat M le cure de S) — Jacques du-Haut-Pas (M RtiiArn) Pans, Dcmomillc, 1823, a iol. 111-12, 51c

— Homme(T) hèuicux, ou les A.ciitutcs de Misscno, poeme portugais ; traduit tu fianc (pal 1 l’abbi JVUEI) Cacn, 1820,

2 ol in-lû

ALMOIN * Examen du ministère de M Pittjttad de l’angl, a ce des notes pal m. CriÀMriGNtf La Haye, 1*764, in-8

ALPIMA (D —1. an) Discours sui le piojet dt loi poui subvenu aux besoins fiuancieis des possessions d’outre-mer, prononce à la séance de la seconde cbumbic des états — généraux, le J7 fcu.cr iS ? o Lctdc, tan der Htck, 1826, in-S, 2 Ir

AIPHONSE, autciu diam. Voy CHA.AGIS (le bal. de).

AI, P110e*, Sïi (J. * Aieopagt { !’) uuiMiscl 1 înstituei pal les souverains anus Le l’hmnanilt, etc Paris, TAuteur, ISI4J in-8 de jo pag, 1 fi

— Cent (les) Piophctie », ou la Voix du peuple. Pant, Charles, ISI5, m-8, 1 fi ? 5 t.

— Essai sui l’espiil de l’éducation du g(nie huiniiu Paris, Tteutlel cl II urtz, 1 S 1’, , m S, 7 li.

— lla.ugilc (1’) politique de h nation, ou h— Droits de h laisou et du peuple fi dirais; OUM igc dedic aux npirscnfints d a

tous les cilôjcns PaitS) Charles, 1S10, in-8 de 40 pag j 1 it ? 5 e *

— If"stoned(smalhuus et de la cipliwle de Pie VII, sous le ttgue de Napoléon Ronrpaue. Sic edit Pans, Lcprteui, iSio, in-u, i U.

A.LPHONSL (L), phainiacieu, ut 1 îoide.iuxj le 10 mars 1743, uioit en U même illc, lc 2 fcvrici ? 1820,

— Anah se des eaux de diffei entes soin et s di la ille dcRoirlemx et de ses uiwions.

On doit flicoie a L Alpiion-c un tia*uieoiict 111 ml 11 plmnneii, un Mcinone sui la monnaie de billnn, ft un un ni sui l’enii cmcutdcs bouibicis I c de flul de i nseigtieincnls "ne nous pciinet p is de eitcl ces OUM ij.es d une « mime plus piccisc A Alahiil

ALPHONSE (P) Discipline de Clcrgie, tiaducl dcl’om di 1’. Alphonse, le Clustoiement d’uu pi 1 e a son fils, traduction en tels français de l’oimage d’Alphonse l’aris, T.Tjeclerc, Lhtuicux, Gossclin,.S24. 2 paît 111-12, pap de Hollande, 20 fi.

I is litus sont impunies en longe et non, 11 pie niicic pallie polie celui de Discipline di U rbit, 11 li seconde celui du C’attottmml d un Peic, de

A.LQUIE (Tr.-Sa. d’), ccfiain fianç 11s du XMISILCÎC

— Délices (Us) de la Tiance. Rom cdil. Lcjde, l7"S, 3vol in-8.

1 d pienncrc édition est de 1619

— Lt.it de l’empire d’Allemagne, tiaducl. Vox. Ptin LUDORI.

Mqmc est autcui ou liuduclcui de plusuuis au tics OUM âges qui ont ete implants ami ucuiement u xmc sieelc

ALI (le bai d’) Histoue des llthttiens (uout, édition) ie et cori pai M. (J —r.&n ARD). Neujcliâtili, 1789, , ol. m-8

la proiniLic-édition nait 10 ol. M ï LSC’I, qui le piuttiei n cite cet ouMB’t, , nJT as fait mention -du iiombït, des volume 1, du cette « teoude

AÏ/TEJN Mtinoiie sui la tultuic dt la gaidnec Pans, 1779, in-4

AU1E"RAC, ancien piofesseur de util

  • Kames (ïts."), comtdicen liois ddcs, dapici Molieie, airatigcc pour un dncitissement de jeunes geas, cl adoptée an llicatie

du oollege de Cambiai Cambrai, Huiez, xSoG, in-i. ».

CetK pute €-t taxe des romlicntii de Stipin M ! tenc a nïiangL pour 11 même objet, en iSos i° Molière aicc ses amis, comédie de M 4ndutu*, 20 les Plaideur*, de J Kacinc, (n 3S0C û° / Aiatr, dcWolicit, ° le Malade imii0m nu, du meme, 5J le Bourgtots ntilhomm

ALllMljftÀ. (Sttpli), ps(ud YON.LLVI1MAATAT * Liât (l) cl lct. dilicft de