Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/608

Cette page n’a pas encore été corrigée


576 BUT BUT

1737, 7 vol. in-f2 ; ou Amsterdam, Zaçh. Châtelain, 1738, 6 vol. in-r2.

Dernières.éditions, et les plus complètes.

Les Lettres de îîussy, qui parurent en 1697 pour la première fois, formaient trois volumes : ce recueil a souvent été réimprimé depuis en trois et en quatre volumes. En 1709. on publia de Nouvelles Lettres, qui ont été aussi réimprimées séparément, et avec l’ancien recueil, qui forma alors cinq et six volumes.

— Œuvres (ses) mêlées. Amsterdam, 1711, 1732.

La Bibliothèque royale ne possède que le tome H de chacune de ces éditions, eu sorte que nous n’avonspu savoir de combien de vol. se compose cette collection, ni connaître les ouvrages qu’on y a fait entrer.

Kous passons ici sous silence les ouvrages de Bussy-Ralmtin qui n’appartiennent pas au dix-huitième siècle. 1

BUÏEL-DUMONT (Geor.-Mai-.), jurisconsulte et historien ;, né à Paris le 28 octobre 1725, mort vers la fin du XVTII 0 siècle,

— Acte du Parlement d’Angleterre, connu sous le nom d’Acte de Navigation ; trad. de l’angl. Voy. ce titre.

— * Conduite des Français par’rapport à la Nouvelle-Ecosse, trad. de l’anglais. Voy. JEEFERYS.

— * Essai sur les causes principales qui ont contribué à détruire les deux premières races des rois de France (ouvr, couronné par l’Académie des belles-lettres en 1776). Paris, Ve Duchesne, 1776, in-8.

— Essai sur l’état présent du commerce d’Angleterre, traduit de l’anglais. Voyez CARRI’.

— Histoire et commerce des Antilles anglaises. 1758, in-12.

— * Histoire; et commerce des colonies anglaises. (Paris), 1775, in-12.

— Mémoires historiques sur la Louisiane, composés sur les Mémoires de M. Dumont, par L.L. M. (l’abbé LE MASCRIER). Paris, Battchc, Ï753, 2 vol.i’n-12, fig.

— * Point de vue snr les suites que doit avoir larupture, par les Anglais, de la négociation de la France et de l’Angleterre. Amsterdam, 1761, în-12.

—’* Recherches historiques et critiques sur l’administration publique et privée des terres chezles Romains.Paris, F"Duchesne, 1779, in-8.

—* Théorie duLuxe, ou Traité dans lequel on entreprend d’établir que le Luxe est un ressort non seulement utile, mais profitable. Londres et Paris, Saillant et Jfyon, 1771, 2 vol. in-S.

— * Traité delà circulation et dn crédit, par l’auteur de l’Essai surle Luxe. Amsterdam et Paris, Leclère, 17 71, in-8.

—* Traités sur le commerce et sur les avan tages delà réduction de l’intérêt del’argent, trad. de l’anglais. Voy. CHILD (J.).

BUTERNE. * Dictionnaire de législation, de jurisprudence el des finances, sur lesgabellesde France.Avignon, Chambeau, 17C4, in-4.

EUTET (P.-Rpl.-Fr.), chef d’Institution ; né à Tuffé, dans le Maine, le 16 nov. 1769. —Abrégé, d’un Cours complet de Lexicographie et Lexicologie. Paris, imp. deCrapelet (*A. A. Benouard), 1801, 2 vol. iri-S.

— Cours pratique— d’instruction élémentaire, appliquée à toute iiiélhode d’enseignement individuel ou collectif. Paris, A.Eymery, xSi9, in-8.

— Dissertations philologiques. Paris, impr. de Le Normant, I8I3, iu-8 de 32 pag.

— Mémoire historique et critique dans lequel J’S se plaint des irruptions orthographiques de TX., qui l’a supplantée dans plusieurs cas sans aucune-autorisation, ni étymologiqne, ni analogique, à MM. les membres de l’Académie française, el à celle des inscriptions — et belles — lettres. Paris, VAuteur, 1821, in-8 de 20 pag.

P.-Bol.-Fr. Btilet a fourni beaucoup d’articles au. Manuel de la langue française de M. Bonifacc, et aux Annales de Grammaire (ÏSIS).

. BUTIGNOT (J.-’M.).. Élégies cl Odes. Lyon, imp. de Ballanche, ISI5, in-8.

Volume tire à JOO « ccmplaïres seulement, et qui n’a point été destiné au commercé.

--LouisXYI. Récit élégiaque » Paris, imp. de A. Bèraitd, j8a3, iu-8 de 16 pag.

BUTINI (X-Ant.), médecin genevois an xviir0-siècle.

— A mes concitoyens. 17 79, in-S.

Butini a publié, en 1779, deux feuilles différentes sous le même titre.

— Abrégé de la chronologie de Newton, trad.de l’angl. Yoy. REID.

— Dissertatio hydraulico-medica de san guiuis circulatione. 1746, 111-8.

. Réimprimée dans les Dissertationes et Quoesliones medica ;. Lucoe, tom. I, 17G7.

— Eoténdous-uous, ou les Moyens de se réunir !. 1782, in-S.

—Lettre sur la cause de la non-pulsation des veines, Lausanne, 1761 in-8.

— Projet de conciliation. 1780, in-S.

— Traité de la petite vérole communiquée par l’inoculation. Paris, 1752, in-12.

J.-Ant. Butini a laissé en manuscrit plus de huit cents Observations de médecine, cl l’Esprit du Christianisme, ou la Doctrine de l’Evangile détachée des additions humaines. Scnclier.

BUTINI ;, (J.-l ? r.)., avocat genevois du

xviii 6 siècle.