Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/607

Cette page n’a pas encore été corrigée


’.’.BUS. ;../BUS’.. ; ; s75

manches, et fêles de l’année ; trad. du latin, par Nie. BINET. Paris, 17.17, 2 vol. in-12. La première édition de celte traduction parut en 1644 i une autre traduction, par le P. Brigiion, a été . souvent réimprimée. 11 en existe une troisième édit., par F. Macé, qui a eu deux éditions, en 1G84 el en 16S9.. ’..",. ’,.’

BUSINGER. Galerie des tableaux d « i t’ont de là chapelle à Lucerne, représentari t lesépoquësles plus mémorables de l’histoire suisse. Lucerne, Schmidt (vers 1811), in-8, 3 fr. : ’V'

— Lucerne et ses environs, suivi d’un Itinéraire au Mont-Righi et autour du lac des quatre cantons ; trad. de l’allemand par H. DE CROUSA.Z. Sec. édit.j SMgm. Lucerne, leméme, 18.22., in-8, avec plans, vues et Carte, 9 fr.

BUSNEL. Catilinaires et Discours de Cicéron (nouvelle traduction des). Voyez CrcÉROK.’. ..’. ;

BUSNOT (le P. Dom.). Histoire de

Muley-Ismaè’l, roi de Maroc, Fez, Talîfat, Souz, etc. Rouen, Béhourt, 1714* iu-12. ’ RUSONNIÈRES (de). Voy. NODEI..

BUSSAC (J.-N.). Moyens de conserver et d’améliorer les forêts nation. 1799, , iu-8. . BUSSI. Voy. : BussY, ’;

BÛSSON (Julien), docteur en midecine ; né à Dinan (Ille-et-Vilaine), en

1717, mort le 7 janvier’1781.

Ce médecin a eu part à la traduction du Dictionnaire universel de médecine Ï’de chirurgie, do chimie, de botanique, etc., de JAMES (174G). y°yÇz ce nom. On lui attribue les Observations qui composent le second volume deTHistoire..d’Ema (de l’Ame) (1752). Voy, Bissv (DE).

BUSSON. * Réponse d’un citoyen à un citoyen. Nancy,.Thomas, 1761, in-12. (BUSSON-DESGARS (P.), ingénieur des ponts-et-chaussées; né à Baugé, le 24 octobre 1764-’

— Essai sur la cubature des terrassés avec son application à la construction des grandes roules. Paris, F. Didot, 1818, in=S, avec 11 pl., 5 fr. :

—*Essài surle nivellement. Paris, F. Didot et Delanoë, an xiv(iSo5), in.r8, avec gpl., ’., 7 fr. 5oe.’ : ’". — Traité du nivellement. Parme, Bodoni, iSi3, in-4, avec 3 fig., 12 fr. Vrai chef-d’ocuvre typographique. BUSSY (de), maréchal de camp des armées du Roi.’'…

— Mémoire contre M. Lally. Paris, Lam-. bert, 1766, 2 part. iu-4. .On a encore du même, ou plutôt sous le nony du même, un Mémoire contre la compagnie des Indes.*

BUSSY (le P. de), professeur de rhétorique à Saint-Acheul, où il est mort vers I.S23.’. « : ’'..’.’. » /../’..’

~— * Visites (nouv.) au Saint-Sacrement, ou Effusions de cœur à Jésus-Christ et à la SainteVierge. Amiens", — Carqn-Vitet, i8 26, in-18, i fr. 25 e.’—.y

BUSSY (Alex.), chimiste, membre de la Société royale de médecine, de là Société

de pharmacie, et de la Société d’encouragement. ; né à Marseille en 1794.

— Recherches (nouv.) sur l’acide sulfurique de Saxe. Paris, L. Colas, 1S24, br. in-8 de 26 pag.

La.Biographie portative des Contemporains cite de lui les Mémoires suivants — Analyse de l’acide subél’ique ; Analyse de la morphine j Mémoire sur la propriété décolorante du charbon. (Avec M.Payen) : Mémoire sur l’acide sulfurique et sur la décomposition des sulfates par la chaleur (coul-onné par l’Académie de pharmacie) ; Mémoire sur’la liquéfaction de l’acide sulfureux, par simple abaissement de température ; Procédé pour liquéfier le chlore, le cyanogène, l’ammoniaque, etc.’(En société avec.M. Leçanu) : Mémoire sur la production des acides oléique et màrgariqùè dans la distillation des corps gras. Tous ces

Mémoires ont été imprimés dans le —Tournât de pharmacie. ".

. BUSST (A.-D. de). Apothéose (1’) du général Fcyypoëme élégiaque, P « n, Jelienne, 1826, in-8 de 16 pag., 1 fr. 25 c.

On lui doit une traduction latine des Aventures de Téléinaque {1S19), et une autre, en société de M. Frémonl, des Fables de Fénélon (181S’).

BUSST (M™ Hi.-L.).Méprise" (la) du mort qui se croit vivant, ou la"Mort qui doit chercher la vie. Paris, 1776, in-12.

BUSST-RABUTIN, (le comte Rog. de), membre de l’Académie franc. ; né à Ëpiry7 enNivernois, le 3 avril 1618, mortàAutuu, le 9 avril 1693. y y

- Discou rs (son) à ses enfants, sur le bon usage des adversités, et les divers événements de sa vie. III" édit. Paris, 1.701, in-12.—’.

—— Histoire amoureuse des Gaules. Nouv. édit. Paris, 1754, 5 vol. in-12, i5 fr. ; et beaucoup plus en pap ; de Holl., dont les exemplaires sont fort rares et recherchés.

— Autre édit. Paris, impr. de Boucher, 1823 ; 4 vol. in-32, 12 fr.,

L’édition in-i2 est la plus complète qui existe.

La première édition de l’Histoire amdureuse des Gaules parut à Liège, en 1666, en un vol., et fut réimprimée quelque temps après dans la même ville, en un vol. Les Elzeviers en publièrent ensuite une édition avec une clef, imprimée à la fin ; elle forme deux parties in.12. Depuis ce temps les réimpressions ont été augmentées des pièces —du même genre, qui ne sont pas toutes de Bussy-Rabutin ; on y trouve, entre autres, deux ouvrages de Sandras de Çourtilz.

— Lettres.(ses), publiées par le P. BouHonas. Nouv. édition. Paris,.V » Delauine,