Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/604

Cette page n’a pas encore été corrigée


572. BUR BUR

Sur un usage remarquable de l’infinitif sanskrit (Toin. V, 1824).— Sur le Bhoiunïhhandan, section du Padmapoura’aa (Tom. Vl, iS25). — Note sur un manuscrit sanskrit, intitulé : Sâîiityavidyâdhari Tiku (id., id.). — Notice sur un manuscrit du Sliri-lihngavatapourdna, envoyé par M. Duvaucel à la Société asiatique (Tom. VII, 1825). — Mémoire sur quelques noms de l’île de Ccylan, et particulièrement sur celui de Taprobane, sous lequel elle était connue des anciens (Tom. VIII, 1S26).— Des Analyses et un Extrait du ûevi Maliatmyam, por M. Burnouf fils, sont imprimés à la suite de l’Examen du Système perfectionné de conjugaison des verbes grecs, de Tbicrsch, par M. Burnouf père.’

31. E. Burnouf est aussi l’auteur.du texte explicatif qui accompagne la collection de gravures, publ. sous le tilre de l’Inde française.oy. GÉRift’GÈn.

BURNOUlf(J.-L.), professeur au collège de France ; pé à. Urville, près Vclognes (Manche), le 14 septembre 1775.

— Catilinaires (les) et Dialogue sur les orateurs illustres,.de Cicéron ; traduction nouv. Voy. CrcÉROK. " ; (

— Examen du système perfectionné de conjug. des verbes grecs, de Fr. Thiersch, ou Indication de quelques rapports du grec avec le sanskrit ; Par J. L, BURKOUF ; suivi des Analyses et Extrait du Devimahatmya, fragment du illarckaiidéja Pourdiia ; trad. du sanskrit, par E. BURKOUF fils. Paris, Dondey-Dupréfils, 1S24, in-8 de 28 pag. — Méthode pour étudier Ja langue grecque, adoptée par l’Université de France ; XVIe édit.iWj, Delalain, iS28, in-8, 3 fr. La première édit. est de 1812.

— Œuvres complètes de Tacite, traduction nouv. Voy. TACITE.

M. J.-L. Burnouf a donné, pour la Biblioth. clnssîq. lat. de&I. Lemaire, une édit. de Sallustc, avec lin commentaire entièrement neuf ; et pour les Œuvres complètes de Cicéron, publ. par M.Victor Leclère, la trad. des Discours de cet orateur pour Quinlus, pour Cluentius, el contre Catilina ; Dialogue sur les orateurs illustres ; Lettre à Quinlus sur le gouvernement d’Asie. Ces divers morceaux ont été depuis imprimés séparément. Paris, Brêdif, 1836, in-8.’

BURNS, , poèlè « cossais. Morceaux choisis de Burns. trad. par MSI. Jam. AYTOUK et J. B. MESNARD. Paris, Ferra jeune, 1826, in-18, 1 fr.

BURON (F.). Étude (1’) de l’enfance et de l’adolescence, ou Alphabet méthodique, etc. IIIe édit. Paris, Duprat-Duvcrger, i.St3, in-12.

La première édition est de 180T. 1

— Méthode des principes du calcul-décimal, etc. 1798, 1799, iu-S, r fr. 25 c.

BURON (Rodr.).Compendio delà historia critica de la inquisicion de Espaîta, Voy. LLOREKTE. .’.'.,.

— Etuilio, 0 de la Educaciou, trad. del francès. Voy. ROUSSEAU.. : "

EURRIEL (And.-Març), jésuite espagnol. Histoire naturelle et civile de la Californie, trad. de l’angl. (d’après les mémoires de Mich. Vénégas, par EIDOUS). Paris, Durand, 1767, 3 vol. in-12.

BURSAT, artiste et auteur dramatique, mort en 1802. —Artaxeree, tragédie imitée del’ital.Voy.

MÉTASTASE.

—— Enseigne (T), ou le jeune Militaire ; trad. de l’allem. Voy. SCHKŒDER (F.-L.).

— Indiens (les) en Angleterre, comédie eu 3 actes

’Citée dans le catalogue de Weyer, libr. de SaintPétersbourg.

— Misanthropie et Repentir, drame ; traduit de l’allem. Voy. IVOTZEBUE.

— Orphée-, scène lyrique en prose, Marseille, 1775, in-S,

BURSAT (Mmc Aurore), épouse du précédent. Bonheur (le) de la médiocrité, poëme en 11 chants. Paris, Delaunay, ISI3, in-18, 2 fr.

—Description du bouclier d’Achille, fragment du xviii 0 chant de l’Iliade d’Homère ; trad. eu vers franc., dédié à Delille. Brunswick, A. Plucliart, i8o5, in-4, 2 fr. 5o c. — Sophie de Brabant, opéra héroï-comique en ; 2 actes… î’n-8, avec musique, 1 fr. 00 c.

—Un Quart-d’heure du Calife de Harounle-Graud, empereur des Croyants, pièce faite à l’occasion du jour anniversaire du couronnement de S. M. l’empereur et roi (Napoléon), représentée à Brunswick, le 2 décembre 1S06, etc. Nouv. édit. Paris, impr. de Gratiot, 1813, in-8 de 12 pag.

Réimpression faite à 5o exemplaires, qui n’ont pas été mis dans le commerce.

BURTIN (Fr.-Xav.), médecin et naturaliste, membre des Sociétés de médecine de Paris et de Nancy, de l’ancienne Académie de Bruxelles et de Haarlem, de la Société prov. d’Utrecbt et de Zélande ; membre de l’Institut des Pays-Bas, etc. ; né à Maastricht en 1743, mort le 6 août 1S18.

— Bois (des) fossiles découverts dans les différentes parties des Pays-Bas. Haarlem, 17S1, in-S.

— Causes (des) de la rareté.des bons peintres hollandais dans le genre historique. Bruxelles, 1S0S, in-8.

Ouvrage trad. et imprime en hollandais, cniSng, in-4, cl doiit l’auteur préparait une.seconde édition en 1S18." — —’’'

— Inutilité (de 1’) des jachères, et de l’agriculture du pays de.VV’aes. Bruxelles, iSog, in-12,.