Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/592

Cette page n’a pas encore été corrigée


56o BUF BUG

Le même libraire publie une édition des Œuvres complètes du comte de Lacépède, l’un des collaborateurs de Buffon, qui forme le complément indispensable de cette belle collection des ouvrages du Pline français ; comme celle de Buffon, elle est due aux presses de MM. F. Didot. Voy. LACÉPÈDE.

— La même, sous le titre $ Œuvres complètes, mises en ordre et précédées d’une Notice historique par M. A.RicHA-Rn ; suivies de deux volumes « Sur les progrès des sciences physiques et naturelles, depuis la mort de Buffon », par M. le bar. CUVIER. Paris, Baudouin frères ; Delangle frères, 1824 et ann. suiv., 3o vol. iu-S, ornés de 200 pl., io5 fr. ; fig. color., 245 fr. ; et sur pap. cavalier, fig. color., 420 fr Édition impr. par J. Didot’, et qui est, ainsi que la précédente, très-recoinmandable sous le rapport typographique, mais qui ne renferme, pas comme elle, les descriptions anatomiques de Daubenton. Yingt-cinq volumes paraissaient déjà à fa fin de déc.

Les frères Delangle sont devenus propriétaires des exemplaires sur pap. cavatic-r. —

Les frères Baudouin viennent d’émettre le prospectus d’un Complément des Œuvns de Buffon, ou Histoire naturelle, générale et particulière de tous les animaux rares cl précieux découverts par les naturalistes el les voyageurs depuis la mort de Buffon, par B--P. LESSÛK, auteur de la partie Zoologique du Voyage autour du Monde, de la corvette fa Coquille. Ce Complément, à toutes les éditions de Buffon et à celle de MM. Baudouin en particulier, est annoncé comme devant se composer de dix vol. in-8, et d’un atlas de 17.0 pl., qui sera publié en 20 livraisons. Prix de chaque vol., 3 fr. 5o c, el’de la livraison de planches en noir, 2 fr., et color-, b fr.

Le premier vol., (Comprenant l’Histoire naturelle des cétacés, est promis pour le 15 fiiv. prochain (182S).

— Stalique (la) des végétaux, etc., trad. de. l’angl. Voy. HAT.ES.

, — Théorie de la terre. Berne, Soc. typogr.,

1792, 3 vol. in-8, 8 fr.

—Traité des fluxions, trad. de l’angl. Voy.

NEWTOK.

On a encore de Buffon, différents Mémoires sur des sujets de physique et d’agriculture, dans le recueil de l’Acad. des Se, dont suit la nomenclature : Solutions de problèmes sur le jeu du franc-carreau, insérées par analyse dans le vol. publié en 135. — Sur un problème de mécanique (id.). —Observation de mécanique, dans laquelle l’auteur propose de tanner les cuirs avec le bois du chêne (insérée par analyse, dans le vol. publ. en 1739). —Avec DUHAMEL : Recherches sur la cause de l’excentricité des couches ligneuses qu’on aperçoit quand on coupe horizontalement le tronc d’un arbre ; de l’inégalité d’épaisseur, et du différent nombre de ces couches, tant dans le bois formé que dans l’aubier 1740}.—Avec le même.— Observations des différents effets que produisent sur les végétaux les grandes gelées d’hiver et les petites gelées du printemps (id.). — Moyen facile d’augmenter la solidité, la force et la durée du boîs (id.). — Mémoire sur la conservation et le rétablissement des forêts (174 0— — Expériences sur la force des bois, en deux mémoires (1741—44 J— — Théorie des fusées volantes, et moyen de les rendre plus parfaites (insérée par cxlr. dans le vol. publié en 1742)— Formules sur les échelles arithmétiques (1744) — Mémoire sur la culture des forêts (1745), — Dissertation sur les couches accidentelles (1746). — Dissertation sur la cause du strabisme ou

des yeux louches (i* ?.). —Réflexions sur la loi d’attraction, avec deux additions à ce Mémoire (i"4p,). Le même volume.renferme des réponses de Clai’raût, à ce filcmoîre. — Invention de miroirs ardents, pour . brûler à une grande distance (1752). — Découverte de la liqueur séminale dans les femelles vivipares,

et du réservoir qui la contient, avec 2 pl. id.).

Nouvelle’Invention des miroirs ardents (id,).,

La Collection académique de Dijon renferme aussi, dans sa partie étrangère, un grand nombre de morceaux sur divers sujets d’histoire natur., qui sont trad. par extr, de divers recueils scientifiques étrang.

Plusieurs Ltttres de cet homme célèbre ont été recueillies par diverses personnes : dans le loin. Ier de son Conservateur (vuy. ec titre), M. François de Keufchâlcau en a insérées qui sont adressées à l’abbé Bexon, qui avait fourni à Buffon des maté-’ riaux pour son Histoire des Oiseaux ; C.-X. Girault a publié, en 1S ig, quelques Lettres inédites de Buffon et autres personnages célèbres, adressées à l’Académie de Dijon f voyez’ce titre); enfin trois autres lettres de Buffon à l’abbé Leblanc ont été publiées en 1824 pa’"’es soins de la Société des Bibliophiles (in-S de 10 pages).

— Histoire naturelle (abrégée de 1’) de Buffon, classée par ordre, et accompagnée d’une Notice descriptive de chaque animal, etc. (Par J.-B. ROUSSEAU, irapr.). Paris, J.-B. Rousseau (* Martin), 1S001802, 4 vol. in-8, ornes de 174 planch. représentant plus de mille animaux, 3o fr — Histmre’uaturclle de Buffon, réduite à ce qu’elle contient de plus instructif et de plus intéressant. Publ. par P. BERNARD. Paris, Richard, 1804 » *i vol. in-S, 72 fr., et en pap. vél, 1 5o fr.

— Morceaux choisis de Buffon, ou "Recueil de.ee que ses écrits ont de plus parfait sous le rapport du style et de l’éloquence (par M. GOFFACX). Paris, Renouard, 1S09, in-12 et 10-18. — Autre édit. Paris, Boiste fils aîné, 1S23, 1824, in-18, avec 60 fig., 2 fr. 5o c. ; pap. vél. sat., fig. color., 4 fr. ; Paris, VcDabo, 1S24, in-18.

Petit volume très-souvent réimprimé.

BUGGE (Th.), astronome, membre et secrétaire’perpétuel de la— Société roy. des sciences de Copeubague ; mort le 3 5 janvier ISI5, dans In 74e année de son âge.

On a de ce savant, en franc., plusieurs Mém. et Obscrv. sur divers sujels d’astronomie, dans le recueil de l’Académie des sciences de St-Pétershourg.

BUGNARB, doct. médecin, président de l’Académie de Lyon. Compte rendu des travaux de l’Académie royale des Sciences, Belles-Lettres et Ails de Lyon, etc. Lyon, împr. de Durand et Perrin, 182/, , br. in-8.

BUGNET (Nie.). *PhiIosophie (la) du Ruvarebohni. Voy. SPOKVILLE.

BUGNON (Didier), ingénieur-géographe du xvme siècle.

—Relation exacte concernant les caravanes, ou cortège des marchands d’Asie. Nancyt 1707, in-S.