Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/571

Cette page n’a pas encore été corrigée


BRU BRU 53Q

en général, et sur celai de la Chitie en particulier. 1791, in-8.

BRUNEL (Jos.). Cours de mythologie, orné de morceaux de poésie ingénieux, agréahles, décents et analogues à chaque article. L.yon, ïSoo, in-12, 1 fr. 5o c.— 111° édit., revue et augm., par A. M. D. G. Avignon, L. Aubancl, 8i’i, in-12 orné de vignettes.

— Parnasse latin, on Choix des meilleurs morceaux des poètes latins depuis la renaissance des lettres’jusqu’à nos jours, avec leurs notices et la traduction. Lyon, Yvernot, 1808, 2 vol. in-12, 61 fr.

— Phèdre (le) français, ou Choix de fables françaises pour la jeunesse. Paris, Brunot-labbe, 1812, in-18, I fr. 25 c.

BRUNEL (T.), avocat au Parlement.

— Observations notables sur les principes du droit contuuiier dans les matières des droits des seigneurs. Saint — Orner, M. D. Fertel, 1724 in-4.

.—* Projetpourla réformation dès coutumes d’Artois, par T. B. Douay, 1735, in-8.

BRUNEL DE VARENNES (le chev.). —Art (1’) du dessin chez les Grecs, ou Méthode élémentaire du dessin, considéré dans ses rapports d’utilité générale pour les sciences et les arts. Paris, L. Colas, 1816, in-8, 3 fr.

— Exposé de la pantographie, ou.de l’Art du dessin, considéré sons un point de vue d’utilité générale ; suivi d’une Méthode de perspective, établie sur les procédés nouveaux, et qui, dans tous les cas possibles, dispensent de sortir du cadre du tableau respectif, accompagné de la Description d’un instrument appelé métroscope, inventé par l’auteur pour la disposition perspective dès compositions pittoresques, pour l’étude des effets perspectifs d’après nature, et pour des opérations de géodésie. Paris, A. A. Renouard, ISÎS, br. in-4.

Le même auteur s’est proposé de publier un ouvrage d’une étendue plus grande, intitulé : Pantographie, ou Exposé d’une nouvelle méthode de dessin : il sera divisé en quatre cours..Voy. Journal de librairie, année 1825, pag. Ï3O.

—— Faits historiques, relatifs aux événements qui ont eu Heu le 11 février 1814 à Pont-surrSeine, actuellement Pont-lcRoi, par grâce spéciale de S. —M., etc. Paris, impr. de Foin, iS 16, , in-8 de 40 p.

Ecrit tiré a ? 5 exemplaires seulement. —Patrie (la) sauvée, ou Idées d’un honnête homme sur les causes, les effets de la révolution frauçaise, et les moyens d’en

tirer le meilleur parti pour’le bonheur futur des rois et des peuples. Paris,. Dentu, I8I5, in-8 de 56 pag.

BRUNELLË (P.-J.). Bruxelles ancieu et moderne et ses environs, on Guide du voyageur dans cette capitale ; ouvrage historique, ancedotique, descriptif et critique, utile aux étrangers comme à ses habitants. Bruxelles, 1819, in-8, 4 fr.

— Histoire de l’église des SS. Michel et Gédule, et des jubilés qui s’y sont célébrés depuis l’an 1570 jusqu’à ce jour. Bruxelles, Picard, 1820, in-12, 1 fr. 5oc.

BRUNET (l’abbé), doct. en théologie, de la Faculté de Paris.

— Histoire romaine, trad. du lat, Voy.

TlTE-LlVE.’

— Homélies pour tous les dimanches de l’année, en forme de prônes. Paris, Ber-. ton, 1776, 2 vol. in-12.

— Ode sur la paix. Paris, 1783, in-8. 1

BRUKET (le chev.). Vaccine (de la) et de ses heureux résultats, démontrés par des visites faites au domicile des individus décédés à Paris par la suite de la petite vérole, en 182a". Paris, Roret ; Gui tel ; Touriieux, etc., 18 20, in-8, 4 fr-.

Avec MM. Doussin-Dubrcuil et Channonl.

BRUNET (Auguste), né à Saint-Pater, près d’Alençon, vers 1781).

— * Aristocratie (de 1’) et de la démocratie ; de l’importance du travail et de la richesse mobilière, par Auguste B…. Paris, 1S19, in-S, 2 fr.

BRUNET (Ch.). Abrégé de l’histoire d’Espagne, trad. de l’esp. Voy. YRIARTE.

BRUNET (Cl.), médecin et philosophe ’du xvine siècle.

— Ergo à diverso glandularum situ secretiones. Parisiis, 1737, in-4.

— Progrès (le) de la médecine, contenant un recueil de tout ce qui s’observe de singulier par rapport à sa théorie et d’utile à sa pratique, avec un jugement de toutes sortes d’ouvrages qui ont rapport à la théorie de cette science, etc. Paris, de l’impr. royale, 1695, 169S et 170g, 3 vol. in-12. — Projet d’une nonvelle métaphysique. Paris, Ve— Hortemels, 1703, in-12.’,

Brochure d’une extrême rareté.dans laquelle l’auteur a développé des idées singulières en métaphysique : on en retrouve la substance dans un Recueil de Pièces fugitives d’histoire et de littérature, public en 1704, seconde partie.

’— Traité des progrès de la médecine. Paris, L. d’Houiy, 1709, iu-12.

On doit encore à Cl. lirunet un « Traité raisonne