Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/552

Cette page n’a pas encore été corrigée


5ao BRI BRI

—Discours sur les conventions nationales,

prononcé à la séance de la société des

Amis de la constitution, le S août 1791.

br. in-S.

.— Examen critique des Voyages dans l’A mériqueseptérilrioualedeChastelIux. 17 86,

in-8.

— France (delà) et des États-Unis, ou de l’Importance de la révolution de l’Amérique pour le bonheur de la France, des rapports de ce royaume et des Etats-Unis, des avantages réciproques qu’ils peuvent retirer de leurs liaisons de commerce, et enfin de la situation actuelle des ÉtatsVnis.Londrcset Paris, Descnne, 17S7, in-8.

Avec Et. Ciavière.

— Journal du Lycée de Londres, ou Tableau des sciences et des arts en Angleterre, ouvr. périodique. Janv. 1784..

L’auteur eu publiait un numéro de quatre feuilles par mois.

— Lettre à M. Barnave, sur ses rapports concernant les colonies, les décrets qui les ont. suivis, leurs conséquences fatales ; sur la conduite dans le cours de la révolution, sur le caractère des vrais démocrates, sur les bases de la constitution, les obstacles qui s’opposent à son achèvement, la nécessité de la déterminer promptement, etc. 1790, in-8.

Celte lettre fut suivie de Réflexions sur lé nouveau décret rendu pour la Martinique et les colonies. 1790, in-S.

—Lettre à M. le chev. de Pange sur là brochure intitulée : Réflexions sur la délation et snr le comité des recherches, Paris, 1790, in-8..,

— * Lettres philosophiques sur S.-Paul, sur sa doctrine, etc., et sur plusieurs points de la religion chrétienne considérés politiquement; trad. de l’angl. par le philosophe de Ferney, et trouvées dans le portefeuille de M. V., son ancien se-, crétaire. Ncufchâtel, 1783, in-S.

Attribuées à Brissot. — * Mémoire sur les noirs.de l’Amérique septentrionale, lu à la Société des amis.des noirs. 1790, in-8.

— Moniteur (le), avec cette épigraphe : Majorrcrutn nascitur ordo.JEneïd, , lib. vu. 1788, în-8 de 5o pag.

« Cet ouvrage, qui parut secrètement, a été attribué à Condorcet, Brissot et Ciavière. » Barb.

— * Moyens (les) d’adoucir la rigueur des lois pénales en France sans nuire à la sûreté publique, ou Discours couronnés par l’Académie de Châlons-sur-Marne en 17 So ; suivis du Discours qui a.obtenu l’accessit. Ckâlons, Senenze, 1781, in-S.

— Observations d’un républicain. 17S8, inTS. s

Cet écrit se.trouve à la suite des Administrations provinciales, etc. Il y a des exemplaires de ces deux ouvrages réunis qui portent le titre d’Œuvrcs poslb. deTurgot.

—Philadelphièn(le) à Genève. 1783, in-8.

— Plan de conduite pour les députés du peuple aux États — Généraux de 178g. 17S9, in-S.

— * Point de banqueroute, ou Lettres à un créancier de l’État. Londres et Paris, (Chartres), 1787, a part. in-8.

— Précis pour J.-P’. Brissot, contre M. Bcxon, se disant représentant de la Municipalité de Remiremont.’1790, in-8.

— Rapport dans l’affaire de MM. d’Hozier el Petit-Jean (lu au Comité des recherches de l’Assemblée nation., etc.). 29 juillet 1790, in-8.

— Rapport sur les dispositions du gouvernement anglais envers la France, et les mesures à prendre dans la Convention. 12 janvier 1793, in-S.

—Recherches philosophiques sur le droit de propriété et sur le vol considérés.dans la nature, pour servir de. premier chapitre à la Théorie des lois de M. Linguet, par un jeune philosophe, avec l’épigraphe : Si ad natiiram vires, (sic pour vives), nun— quam eris panper ; si ad opinioncm, nunquain dives. SenecoeEpist. (Ckartres), 1780, in-12.’

Tirées à un petit nombre d’exemplaires, mais réimprimées dans l’ouvrage de l’auteur, intitulé : Bibliothèque philosophique des législateurs, tom. VI. L’abbé Blorellet a publié une très — bonne réfutation de cet ouvrage dans le Journalde Paris, mars 1792, et dans le tom. III de ses Mélanges de littérature.

— Réplique de J.-P. Brissot à Stan. Çlermont, concernant ses nouvelles Observations sur les comités des recherches, sur les causes des troubles, etc. 1791, in-8.

— Réplique à Fr. Theveneau Morandc. 1791, br. in-8.

— Réponse aux libelles qui ont attaqué et attaquent la vie privée de Brissot. 1791, br.in-8 :

— Sang (le) innocent vengé, ou Discours sur la réparation due aux accusés innocents. Berlin et Paris, 17 8 2, in-S.

Ce discours avait déjà été imprimé à Cbâlons en. 1782, avec un autre’de Bernardi sur le même sujet. Biogr. univ.

—Tableau de la situation actuelle des Anglais dans les Indes orientales, et le Tableau de l’Inde, en général. Paris, Périsse, 17S4, in-8.

— * Testament, politique de l’Angleterre. Pkiladelpkie, 1779-1780, 1-12.