Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/530

Cette page n’a pas encore été corrigée


5Q8 BRA BRE

Plaideurs (les) de Racine, coméd.7vand.

en un acte. Paris, Barba, 1819, in-8, i fr. 25 c.

Avec Lafonlaîne cl Rousseau.

Prologue de l’union.de Mars et de Flore,

en prose, mêlé de couplets ; suivi de l’TJ= nion de Mars et de Flore, ou les Bouquets de lauriers, tableaux allégoriques à grand spectacle. Paris, le même, 1810, in-8.

Avec Théodore. -i— B-obinson dans son île coraéd.-vaud. en un acte. Paris, le même, 1817, in-8, 75 c.

Avec Dartoîs « t **’…….

— Rosières (les) de Paris, çoméd.-vandev. en un acte. Paris, Bouquin de la Souche, I-S25, in-8, 1 fr. 5o c.

. Avec Simonnin el Carmouche..

— Sage et Coquette, ou l’École de jeunes filles, comédie villageoise en un acle.Paris, Mme jjuet’{* G. Brunet), I8I5, in-8, r fr. 25 c.

Avec Dumersan et Merle.

— Sans Tambour ni Trompette, comédie vaudeville en un acte. Paris, Barba, 18 2 2, in-8, 1. fr. 5o c.

Avec Merle et Carmouche. Cette pièce a eu une seconde edit. la même année.

— Servante (la) justifiée, pièce en un acte mêlée de couplets, imitée de lvotzebue. Paris, Pollet, 1S22, in-S, 1 fr. 5o c.

Avec Carmouche « t Jouslin de Lasalte.

— Souvenirs de dix ans mélanges de vers et de chansons.faites depuis le 3 mai 1814 jusqu’à cejour. Paris, Rapilly, 1824, in-18, avec S pages de musique, 2 fr.,

— Trois (les)aveugles, vaudev. en nn acte : Paris, Quoy ; Barba, 1824, in-8, 1 f. 5oc.

, Avec Mélesville et Carmouche.

— Trois (les) Vampires, ou le Clair de la lune, folie-vaudeville en un acte. Paris, Barba, 1820, in-8, 1 fr. 25 c.

Avec Gabriel el Armand (Darlois). ;

— Valet (le) de ferme, comédie-vaudeville en un acte. Paris, Quoy, 1S21, in-8, I fr. 2 5 c.

Avec Dumersan. — : Valets.(les) en goguette, on l’Antichambre dans le salon, coméd.-vaudev. en un acte. Paris, le même, 1820, in-8, 1 fr. 25 c.

Avec Dumersan. —* Vendanges (les) de Champagne, on la Garnison dans les vignes, divertissement cn.un acte, mêlé découplets. Paris, Mme Huet (* G.Brunet), iSiS.in-S 1 fr. 260.

Avec Delcslre-Foirson.

—Vieillard (le) et la jeune Fille, comédie vaudev. (imitée de l’espagnol de Moratin). Paris, J.AT. Barba, iSzl, , in-8, 1 f. 50 c. Avec Mélesville et Carmouche.

— Vieux (le) berger, ou les Sorciers du village, coinéd.-vaudev. en nn acte. Paris, Fente, 1S19, in-S, 1 fr. 25 c.

Avec Dumersan.

— * Vol-au-Vent (le), ou le Pâtissier d’Anières, folie en un acte, par un M. d’Anières. Paris, Mme Masson.(* G. Brunet), 1S12, in-8, 75 c.

Indépendamment de toutes les pièces que nous venons de citer,.M.ïîrazîer a eu pai-tàungr. nonibred’autres. « Voy. les noms suiv. » : Allardc, Capclle, Cuvelier, Dèsaugievs, Dubois, Dumersan, Dupelît-Méré, Gabriel, Gersin, Gouffé, Henrion, Laforlelle, Mélesville, Merle, Rougeraont, Scribe, Seivrin, Simonnin, " . Théodore, Villiers et Vizentini.

Des chansons de M. Brazier. ont été insérées dans le Caveau moderne et le Chansonnier français.

BRÉANDE(de). * Journal du siège de Landau. Metz, 1702, in-12.

BREARD (de). Base (la) des sociétés civiles et des gouvernements. Augsbàurg, Doll, i8oi, in-8, 4 fr—’

BREARD-NEUYIIXE (N. de), anc. magistrat, né à Dijon en mars 1748, mort à Paris vers la fin de 1S17. —Dictionnaire la tin et français de la langue des lois, tiré du 5oe livre des Pandectes de Justinien, mises dans un nouvel ordre par Polbier, « traduites par M.BRÉARD DE NEUVILLE ; ouvrage nécessaire à tous ceux qui commencent à étudier les lois, et du moins très-utile à ceux qui les étudient depuis long-temps. Paris, 1807, 2 vol. in-8, 10 f.

— Nécessité de se soumettre à la convention entre S. S.Pie VII et le Gouvernement français. Paris, 1802, in-8.

— Pandectes (les) de Justinien, traduites du latin. Voyez JUSTIKIEN.

— Question de droit très-importante. Paris, impr. d’Ébcrkart, 1814, in. S de 32 pag.

BRÉBEUF. Pharsale (la) de Lucain, trad. du latin. Voy. LUCAIN.

BRÉBION (Eug.), desservant de Graincourt-lez-Louvrincour, diocèse d’Arras. Quintessence (la) de mes réflexions sur la différence du droit et du pouvoir, du génie et de l’esprit. Douai, impr. de Carpentier père, 1S26, in-8 de 24 pag.

BRÉCHOT fils. Projet tendant à augmenter l’approvisionnement desveaux dans Paris. Paris, impr. de Lebègue, 1826, in-S de 16 pag.

BRÉCOURT. * Ombre (!’) de Molière j