Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/52

Cette page n’a pas encore été corrigée


ao AIS ALA

— Fastes poétiques de la révolution française, poëme en iv chants. Montaitban, Crosilhes, 1821, in-i8. 7

Ces Fastes devaient former les chants sept à dix du volume précédent. ;

— Henriade (la nouv.), poëme héroïque en xii chants. (Chant prem.). Montauban, de Timpr. de Crosilhes, 1826, in-8 de 3o p.

Dans des observations sur la Henriade, qui précèdent ce premier chant, l’auteur prononce que le poëme de Voltaire est défectueux, et presque nul dans la conception du plan. Ce sont les raisons qui, à l’âge de 70 ans, l’avaient porté à le refaire…

—— Jean-Jacques Rousseau dévoilé, ou Réfutation de son Discours contre les sciences et les lettres. Montauban, impr, de Crosilhes, 1S17, in-8 de 54 pag.

— Lutrin (le nouv.)’, ou les Banquettes, poëme héroï-comiqne en vin chants. Montauban, de Timpr. de Crosilhes, iSo3, in-8.

— Odes (traduction en vers français de quelques) choisies d’Horace. Voy. HORACE.

— Tableau politique, moral et littéraire de la France, depuis le règne de Louis-leGrand jusqu’en i8r5, renfermé dans le dé-, veloppement de cette question : Quels ont été les effets de la décadence des mœurs sur la littérature française ? Montauban, Laforgue, et Paris, Aillaud, 1823, in-8,

— Triomphe (le) de la révélation, poëme en iv chants. Montauban, impr. dé Crosilhes, I8I5, in-8,

Un libraire de Montauban, M. Rhétoré l’aîné, a annoncé, au commencement de 1827, la publication des Poésies (choisies) de l’abbé Aillaud, en un gros vol. in-18. Ce vol. ne contiendra que dés pièces inédites,’ù l’exception de Cléopàtr’e à’Auguste, héroïde ; la traduction en vers de quinze Odes choisies d’Horace, et l’Apothéose de Thcrésinc. Prix du vol. 3 fr.

— Pap. vél. 6 fr.

AIMÉ. Voy. AYMÉ. : .

AIMÉJMARTIN. Voy. MARTIN (L.-A.).

AIMON (Léop.). Connaissances préliminaires de l’harmonie, on nouv. Méthode pour apprendre, en très-peu de temps, à connaître tous les accords.’Paris, Frey, l8i3, en 3o petits cartons format in-12, 6 f.

AINE. (Mar.-J.-B.-Nic. d’.), intendant de province, hé à Paris, vers l75o, y est mort le 28 septembre 1804. —Économie (1’) de la vie humaine, trad. de l’angl. Voy. DÔDSLET.

On lui doit encore une traduction des Eglogues de Pape, insérée dans le tome II de la Nouvelle Bigarrure

AISSÉ (M"e d’), née en Circassie en lCg5, morte en France 1, en, 1733.

— Lettres (ses), avec des notes de Voltaire. Paris, 1787, in-12.—Les mêmes ;

accompagnées d’une notice biographique (par le baron de BARANTE) et de notes explicatives (par L.-S. ATJÈER). ParisChaumerotjeune, 1823, in-12, 3 fr.

Les lettres de M" » d’Aissé ont été aussi imprimées avec les lettres de mesdames de, Villars, deLafayelte et deTcncin. Paris, iSo5, 1 vol. in-12. 7 —

AKENSIDE, médecin et poète anglais du xvine siècle.

— Plaisirs(les) de l’Imagination, poëme en in chants, trad. de l’angl. (par le bar. P.-TB. B’HOÈBACH), avec des notes. Paris, 17 5g ; ; Brferrfam, i 76g, in ? 1251806, in-18.

AK.ERBLAD (J.-D.). Inscriptionis Phoeriicia : Oxoniensis nova interpretatio, Argentor. et Parisiis, Treuttel et JViirtz, 1802, in-8.

— Lettre sur l’Inscription égyptienne de Rosette, adressée à M. P. Silvestre de Sacy. Paris et Strasbourg, Treuttel et ïfiirtz, 1S02, in-8.., .’"’.…

Cçs deux ouvrages sont épuisés.

AKERLINO. Prusse (la) galante, etc., traduite de l’allemand. Voyez ce titre.

AKIB, pseudon. Voyez VOLTAIRE.

ALACOQUE (Marie). Voyez LAHGTÎET.

ALAIN (René), né à Paris en 1680, mort dans la même ville, en 1720. ’-.— Épreuve (ï) réoiproque, comédie en un acte et en prose. Nouv. édit. Paris, Pràulti I786, in-12, 1 fr.

Représentée pour la première fois en 1711. Cette pièce est restée au théâtre, et par cette raison à été réimprimée dans différentes éditions du Répertoire du Théàtre.Franrais, second ordre. 7

ALATRAC (d’). Voy. DALAYRAC. . ALAMANNI (L.). Coltivazione {la), poema. Nov. ediz. (publ. da BUTTORA). Parigi, Lefevre, 1822, in-32 avec portr. 3fr. ;." : ; .- :

Jolie édit. faisant partie de la collection-publ. par l’éditeur, sons le tiU’e de Bibliotccapoetica itatiana.

ALANSON (Edw.-). Manuel pratique, de l’amputation des membres, trad. de l’anglais, par P. LASSOS. Paris, Mêquignon Tatnê, 1784, in-12.

ALARD (Mar.-Jos.-L.-J, -Fr.-Ant.), docteur’en niéd., titulaire de l’Académie roy. de Médecine de Paris, et de celle de Madrid, né à Toulouse, le ; i 01’août 1779.

— Éloge historique de.’ François Pérou ; etc. Weimar, Comptoir d’Industrie, 1812, in-4, fig., 6 fr.; pap. vélin, i3 ir ..Cet éloge fut d’abord imprimé à Taris, en ISI 1, dans les Mémoires le la.Société : médicale d’émula ; l’ion ; l’auteur en fit tirer à part 5oo exempl., mais, qui ne furent pas mis daus le commel’ce.