Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/518

Cette page n’a pas encore été corrigée


A86 BOY BOY

BOYER, régent de rhétorique an collège du Mans, membre de la Société royale des arts de la même ville. .— Avantages (les) de la médiocrité. Stances. AuMans, imp. deMoniwyer, i82t, in-8 de, 12 pag.

— Éducation (de !’) des filles. Au Mans, Fleuriqt, 1812, in-8, 1 fr. 5o c.

— Éloge de l’Amitié. (En vers.) Paris, Lcclusc, i82i, in-S de 2S pag.

—Matin (le). Stances. Au Mans, Monnayer, 1825, in-S de 16 pag. Voyez aussi le Supplément.

BOYER (Abel), né à Castres, le 13 juin 1667, mort à Chelsea (Angleterre), le 16 novembre 17*29.

— Compagnon (le) anglais-français, ou Recueil de sentences, pensées, bons-mots, en anglais et en français. 1707, in-8.

— Dictionnaire royal français-anglais et anglais — français. Amsterdam, 1727, 2 vol. in-4. — Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée, avec une Dissertation sur la prosodie française, par M. de la S. R. (DAY. DURAND). Londres, 174S ; Amsterd. etLeipsic/c, Arktée et Merkus, 1732, 2 vol. in-4.

La dissertation de D. Durand a été imprimée de format in-12, à Genève, en 155 et en 1760, à la suite du Traité de la Prosodie française de’d’Olivet. Barb.

— Le inêree (revu et corrigé par l’abbé FÉRAun). Lyon, 1756, 2 vol. in-4.

— Le même. Édition rendue grammaticale, parJ.-C. LEPRIKCE. Londres, 1783, 2 vol. in-4. — Autres éditions. Basic, Sckweig-. haueser, 1796, 2 vol. in-4, 24 fr, ; Paris, de l’imp. de Crapelet, 1806, 2 vol. in-4. — Autre édition, corrigée par L. MITAND. Londres, TVilkic, 1816, 2 vol. in-4 (68 sh.). —Autre éditio n, a ugmentée par CHAMBAUB, GARÎTIEK et DESCAIIKIÈKES. Nouv. édition, revue par L.-F. FAIS. Paris, Lefèvre (Baudry), 1817, 2 vol. in-4, 55fr.

Lcprix de publication n’était que de42 fr. ; l’aug. mentatiou vient de ce qu’il n’en resteque peu d’exemplaires.

— Le même, abrégé. Nouv. édit. publiée par J.-C. LErïtiKCE. Londres, Batkurst, 1777 ; Lyon, 1796, 180S, 2 vol. in-S. —Autre édit., augm., etc. Par N. SAI.HIOTÏ.. XXVIIe édit., augm. de plus de 5ooo mots, impr. sur la précédente, publ.parM. FAIS, rev. et corr. par M, STOHE. Paris, TardieuDenesle, xSi.5, 2 vol. in- : S, 18 fr.

— Grammaire anglaise — française. 1700, in-12 ; Paris, Briasson, 1745, in-12. — Nouv. édition, corr. et augm., par Math, l’irur. Paris, f’e J, Desaint, 1756, in-12.

Cette Grammaire a été souvent réimprimée avant 1745, et depuis 1756.

BOYER (le baron Alexis), ancien chirurgien de Napoléon, né à Uzerches (en Limousin), le 27 mars 1760.

— Leçons sur les Maladies des os, rédigées en traité complet de ces maladies, par RICIIEUAKU. Paris, Migneret, i8o3, 2 vol. in-S.

— Traite complet d’anatomie, ou Description de toutes les parties du corps humain. IVe édition. Paris, le même, Ï8I5, 4 vol. t in-8, 24 fr.,’

La première édition parut de 1797—99.

— Traité des maladies chirurgicales et des opérations qui leur conviennent. Sec. édit. Par., leincme, 1818-26, 11 vol. in-8, 60fr.

En publiant, en 1S1S, le lomcYI de cet ouvrage, le baron Boyer donna une nouvelle édition des cinq premiers vol. seulement, dans lesquels il ne’lit que très-peu de changements.

On peut se procurer scpnv. les vol. V à XI, 4 ? fr.

Lc baron Boyer est l’un des rédacteurs du Dictionnaire des Sciences médicales, el il a travaillé avec MM. Corvisart et Leroux au Journal de Médecine, de Chirurgie et de Pharmacie (tSoo—17, 40 vol. in-S). On lui doit aussi un Mémoire intitulé : Déterminer la meilleure forme des aiguilles destinées à la réunion des plaies et à la ligature des vaisseaux, et la munierc de s’en servir, imprime dans les Mémoires de la Société médicale d’émulation.

BOYER (le P. Fr.), oratorien, né à Ariane, en 1677, mort le 18 janvier 1755. —* Coup-d’ceilen forme delettre sur les con-. vulsions, où l’on examine celte œuvre, etc. Paris, 1733, br. in-12.

— *DissertationsurlesProlégomènes, trad. de l’anglais. Yoy. WALTOK.

— Juste idée que l’on doit se former des Jésuites

— * Maximes et Avis pour conduire un pécheur à une véritable pénitence. Paris, Babuty, 1726, in-12. — * Parallèle de la doctrine des Païens avec celle des Jésuites et de leur constitution, 1726, iu-12 etin-S.

Par un arrêt du parlement, du 20 août izGVcct ouvrage fût condamné à être hrûle..

— * Réflexions sur l’histoire delà captivité deBabylone. 1727, in-S.— Sec. édit., rev., corr. et augm. 1732, in-12. —7-IIIe édit. (Publ. par PODCHART). Vtrecht, Compagnie, 1735, iuri2.

Quelques auteurs donnent ces Réflexions à l’ahbé de Kourquevaux.

— * Solide (la) dévotion du Rosaire. Paris, Lpttin, J 727, in-12.

Cet ouvrage fut joint, par le libraire Lottin, aux Maximes sur la pénitence (de J’abbé Goujct), qu’il publia la même année, sans que le titre de ce dernier livre mentionnât cette réunion…

— * Yie (la) de M. de Paris, diacre (avec.