Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/47

Cette page n’a pas encore été corrigée


. AG 0’ : —i— VÀGB7., ,’.".’ i3 : ’;

AGNESI (Marie-Gaétan), mathémati-, cicnne et’philosophe’italienne du xviri" ’ siècle. ’- : .’' ’- ’. .

—Traités élémentaires du calcul différentiel et du calcul intégral, traduits en partie de l’italien (par i’ANTELM¥, sous les yeux et avec quelques notes de BOSSUT). Paris, Jomberl, 1775, 111-8.

AGNEZ, pseudon. Voy. REY (Mich.).

AGON DELA ÇOUTERIE (d’), avocat. Ancien statuaire d’Alsace, ou.Recueil des actes de notoriété, fournis en i ? 3S et 1739 à M. de Corberon, conseiller d’état, premier président’du conseil souverain d’Alsace, sur les statuts, us et coutumes locales de cette province; suivi-d’une notice sur les éoephytéoses, les çolonges, lés, locatairiesperpétuëlles dites Schaufel-Recht, les cens, rentes et redevances foncières. Colmar, Décher, : x&25, in-12.

AGOSTINI (F.’-P ;..); Corse (de la), dés mœurs de ses habitants. Paris, Du/art, iSigi in-S, a fr.

— Épître à S. M. l’empereur de Russie, roi de Pologne. Paris, impr. dé Çlô, 1820, in-8, de’12 pag. AGOTY (G. d’). Voy. GAUTIER.

AGOUB. (Jos.).., " professeur de langue arabe, au Collège de Louis-le-Graud ; né au Caire, en Egypte, le iS mars 1795.

— Discours bis torique sur l’Egypte. Paris, Arth. Bertrand, 182.3, hr. in-S.

Ce discours est l’introduction liistoriquo de l’Histoire de l’Éjryptc, sous Mohammed-Aly, imp. à pari-, il n’a été tiré qu’à cinquante exemplaires, qui n’ont pas été mis dans le commerce.

— Lyre (la) brisée, dithyrambe, dédié à M™ Dufiénoy. (iï* et 2c édit.). Paris, Dondey-Duprépère etjils, Ladvocat, Ponthieu, Mongie, i825., br. in-8. ,..’'

On doit encore à ce jeune orientaliste i’un Dithyrambe sur l’Egypte, publ. dans la Revue encyclopédique (octob. 1820) ;, un Discours sur l’expédition des Français en Egypte, considérée dansses résultats littéraires, servant d’introduction au Journal de l’expédition anglaise, par le cap. Wall (1 Sa2) yles Derniers moments, élégie insérée dans.le Mercure (1823) ; ta Pauvre _pert’fe, clégieinséiéedanslesRoses provençales (1824) ; Le Sage Bejcar, conte trad. de l’arabe et inséré dans l’édition des Mille et Une Kuits, publ. par E— Gauttier, 1823-24 ; Des Règles de l’Arabe vulgaire, inséré dans lé Journal asiatique rjuin 1826), dont il a été tiré quelques exempl. à part.

.. AGOULT(Ch.-Cés.-Loup-Jos.-Math.d’), ancien évêque de Pamïers,.né à Grenoble, en 1747, mort le 21. juillet 1S24.

— Avertissement pastoral au clergé et. aux fidèles, pour les prémunir contre le schisme.

Date de Soleure, lexgmai 1791.,’

— Conversation avec E. Burke sur l’intérêt des puissances de l’Europe. Paris, Êgronj.

’1S1.4, bv. in-8.’'’.’. :

—r* Eclaircissement, sur le projet de ban-’ : ’ .que ; nationale’",.réponse aux objections. ;. , , faites contre ce projet. Paris, A. Égron,. JSI6, in-4,’r fr., 5oc.’7M’’ : ’’

Broch. tirée à petit nombre, ainsi quelaprécédente. ;

— * Essai sur. la législation de la pressé ; parl’àuteurdesLèltres à un Jacobin.Paris, Egron, 1S17, broch. in-8. .."

—Impôts (des) indirects et droits de consommation, ou Essai sur l’origine et le système des impositions françaises comparé avec celui de l’Angleterre ; suivi d’un

/examen de deux projets de finances, attribuésàdes membres de la commission du

’budjet’de 1816, Paris, Nicolle’, Egron, 1S17, in-S, 3 fr. 5o. 7

— * Lettres à un Jacobin, ou Réflexions politiques sur la Constitution d’Angleterre, et la Charte royale, considérée dans ses. rapports avec l’ancienne. Constitution de la monarchie française. Paris, Egron,’1S15,

, iu-S.- Sec. édit., 1S16, iu-8, 3 fr ;

— Ordonnancé sur l’élection de Bernard Font, curé de Serres, au siège de l’Arriége.

Datée de Soleure, le g inai 1791. -—* Ouvrez donc les yeux. 1789, in-S. —* Principes et réflexions sur la Constitution française, in-8..’, .

— * Projet d’une banque nationale, ou Moyens de tirer la France de la crise actuelle. Paris, Égron, iSÏ5, in-4, 2 fr. 5o."

, AGRATI(G.). Précis desopérations delà flotte grecque, durautla révolution de 1S2X et 1827, écrit par un Grec, et publié par G. AGRATI. Paris, T.-J. Trouvé, 1S22, in-8, i fr. 5a c. 7

, AGREDA(Mai-, d’), religieuse espagnole du xvnc siècle., , v — Cité’(la) mystique de Dieu, traduite de l’espagnol, par le P. TH. CROZET ; Seconde. édition. Bruxelles, Foppens, lj t5, 3 vol. in-4 ; 1717, 8 vol. in-S.

La première édition, qui parut en 1696, ne contenait que la première partie de celte traduction.

.—— * Le même ouvr. abrégé, sous le titre ; Cité mystique de Dieu, miracle de sa toutepuissance, abîme de la grâce, pu la Vie de’ la très-sainte Marie, mère de Dieu. Trad. et abrégé de l’esp. Rancy, 17, 27, in-is..— Nouv. édit. Avignon, Seguin aîné, 1819, 2 vol. in-12, 5 fr.

AGRICOL (Magne), pseud. T. HAITZE. AGR1C0LA (Géo.-And.), méd. philos.