Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/465

Cette page n’a pas encore été corrigée


BOS BOS A33

d’Augsbourg a l’église catholique. Tom. XXVI, Fin du Recueil précédent. Tom. XXVII, Ordonnance ct Instruction pastorale de Mgr. l’évêque de Meaux sur les, états d’oraison j Actes de la condamnation des quiétîstes. Tom. XXVIII, Tradition" des nouveaux mystiques ;.divers écrits et mémoires sur te livre intitulé ; Explication des Maximes des Saints ; Préface sur l’Instruction pastorale donnée à Cambrai le i5 sept. 1697. Tom. XXIX, Réponse à quatre Lettres de M. l’archevêque de Cambrai ; De.nbvâ qurcstionc Uactatus très. (Mystiei in tuto, Schpla iti tulo, Quietismus redivivus) ; Relation sur. le Quiétisme. Tom. XXX, Remarques sur la réponse de M-1’archevêque de Cambrai à la Relation sur le Quiétisme ; Réponse d’un Théologien à la première lettre de M. l’archevêque de Cambrai à M. l’évêque de Chartres ; Réponse aux préjuges décisifs pour M. l’archevêque de Cambrai ; les Passages éclaircis, ou Réponse au livre intitulé : « Les principales propositions du livre des Maximes des Saints, justifiées par des expressions plus fortes des saints auteurs; » Mandement pour la publication de la constitution dé N— S. P. le pape Innocent XII., du 12 mars 1699, portant condamnation el défense du livre intitulé : « Explication des Maximes des Saints sur la vie intérieure; » Relation des actes et délibérations concernant le bref de N. S. P. le pape Innocent XII, portant condamnation du livreintitulé : « Explication des Maximes des Saints » ;

Mémoire de ce qui est a corriger dans la Nouvelle Bibliothèque des auteurs ecclésiastiques de M. Dupin; Remarques sur.l’Histoire.des conciles d’Éphèse et de Chalccdoine de "M. Dupin ; Remarques sur un livre intitulé — « La mystique cite de Dïeù, etc. ; » Traité (de l’usure ; Disserlatiunculo ; quatuor adversus probabilitatcm. Tom. XXXI—XXXIH, Dcfensïo declaralionis converitus cleri gallicani anni 1GS2.de ecclesiasticâ potestate, suivie de i’Appendix ad defensionem, etc., el du Mém. présenté au roi contre le livre intitulé : « De Romani ponlificis autoritale, etc., » par dom frère J, T. de Roccabcrti— Tom. XXXIV, De l’Instruction de Mgr. le dauphin, fils de Louis XIV, ou pape Innocent XI (en français et en latin),’etc. ; Delà Connaissance de Dieu et de soi-même ; Traite du libre arbitre. Tom. XXXV, Discours sur l’Histoire universelle. Tom. XXXVI, Politique tirée des propres paroles de l’Écrilure-Saînte. Tom. XXXVII--VIII, Lettres diverses ; Lettres de pieté et de direction ; Lettres à, 1a sœur Cornuau. Tom. XXXIX, Lettres (284) de pieté ct de direction ; Lettres {133) a l’ahbesse et aux religieuses de l’abbaye de Jouarrc ; Lettres (loi) à des religieuses de différents monastères. Tom. XL—XLII, Lettres (5Q3J sur l’affaire du Quiétisme, suivies de Lettres (46) diverses. Tom. XL1II, Avertissements’dès éditeurs; Mélanges, contenant les pièces suivantes : i° Sur les trois Magdeiaines ; 20 Réponse à une consultation de Jacques II ; 3° Sentiment sur deux questions (proposées par le roi Jacques II) ; 4° Lettre au cardinal Janson ; 5° Preuves du sentiment de l’évêque de Meaux sur la déclaration du roi d’Angleterre ; G° Discours de réception à l’Académie française (el Réponse de Charpentier) ; Discours de réception à l’Académie française, par l’abbé j depuis cardinal de Polignac (qui y remplaçait Bossuet) ; Réponse de l’abbé Clérambault ; Oraison funèbre de Bossuet, par IeP. Delarue ; Table des ouvrages de Bossuel (par classes); Table générale (analytique et alphabétique) des matières.

Avec les quarante-unième çt quarante-deuxième vol. il a été donné un petit cahier de onze feuilles, contenant des additions pour divers rvolumes : il est important de s’assurer s’il ne manque pas.’

Il manqué à cette édition, qui est pourtant regardée comme la meilleure et la plus complète, la tra. duction de la Défense de la Déclaration de 1GS2, par Leroy : il est donc bon d’y ajouter, le vol. suivant : "Abrégé du célèbre ouvrage dé’M— Bossuet, par H. l’abbé.Coulon. Londres ct Paris, ISI3, in-S, ainsi

que les Lettres inédiles, publ. en’TS ?.o (voyez cidessus), qui n’en font pas. partie.

—Les mêmes. Iouv ; édit. (compacte) ; Par., — Beaucè’.(* G* Mathiot), 1821-22, in-8.

Cette édit., qui devait avoir vingt-quatre vol., n’a point été achevée. Les cinq premiers vol. formant dix part, ont Seuls été publiés ; ils contiennent : Tom. lt ! r, ~ la Politique’bt les Discours sur l’Histoire universelle. —r Toin.JI, de Iiistitutione Ludovic ! Delphîni ; Delà

Connaissance de Dieu. Traité du libre.arbitre.

Tom. III, Elévations ; à Dieu. Opuscules. — Tom. IV, Méditations sur les Evangiles. —Tom. V, Avcnf.

—Les mêmes. Nouv. édît., classée par ordre de matières. Paris, Îieaucé-Rusa ? id ; Belinr Hîandar, i8a5 et àun. suiv., 60 vol. ïn-12, i5o fr. ; pap. vél., 3qo fr.

L’évêque de Troyes à publié tous les ouvrages posthumes de J..B. Bossuet, son oncle.

Indépendamment des ouvrages ci — dessus cites, Bossuet est encore auteur de Beaucoup d’Opuscules ct d’écrits inédits dont nous ne pouvons pas faire mention, parce que leur publication est antérieure à l’époque que nous avons embrassée; maïs ils ont tous été.réimpr. dans la collection de ses œuvres, 1810-19.

.—— Morceaux eboisis de Bossuet, on Recueil des passages de cet écrivain, les meilleurs sous lès rapports du style et de la morale. " Paris’Be/in-LeprieurtiSiS, in-12 ouin-3 8.

— Les mêmes, sous ce titre : Choix des meilleurs morceaux de Bossuet, etc. Besançon, Montarsolo, 1822, in-12.

BOSSUIT. Cabinet de l’art de la sculpture, par le fameux sculpteur F. Van Bossuit, exécuté en ivoire et gravé d’après les dessins de Barent Graat, par Maltys Pool. Amsterdam, 1727, iu-4, io3 pièces.

BOSSUT (l’abbé Ch.), célèbre mathématicien, membre de l’Acad. des Sciences; néà Tartaras (Rhône), le 10 aoûti73o, mort à Paris, le 14. janvier 1814.

— Arithmétique « t Algèbre. Nouv. édition,

rev. et augm./m, F. Didot, iSo8, iu-8, 5fr.

Chaque partie u été imprimée plusieurs fois séparément depuis 1771 : cette dern. édit. forme leprcm. vol. du Cours complet de Mathématiques de l’auteur.

— Cours de mathématiques à l’usage des écoles royales militaires (contenant l’arithmétique, l’algèbre et la géométrie). Sec. édit. Paris yjombert, 1785, in-S.,

La première édit. est de 17S2. —*Dxscours sur la vie et les ouvrages de Pascal. La Haye {et, Paris, Nyon Vaine}, i7Sr, in-8.

— Histoire générale des mathématiques, depuis leur origine jusqu’à TSO8. Paris, Louis.1810, 2 vol. iu-8, 12 fr.

Laprcmièreédit. parut en 1802, sous’cetitre : Essai sur l’Histoire générale des Mathématiques, jusqu’en 1784, z vol. in-S.

—Mécanique. 3NTouv. édit., rev., etàlaqnelle

TOH. I.’55