Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/455

Cette page n’a pas encore été corrigée


BOS BOS L%$

de Malte-Brun, entre autres : Sur la topographie de la Haute — Autriche, et les forêts hifouies de TF"alf$cg ; quelques autres dans la nouvelle sériefiSïa), entre suives : Sur les Taureaux deGuisundo ; jQ Notice accomnnr gnée d’une carte, sur l’itinéraire du chevalier de la Triste Figure, insérée dans la belle édit.dubon Quichotte/ publ. chez Méquîgnon-Marvis ; S0 Notice i accompagnée d’une carié, sur la géographie d’Espagne, , accompagnant l’Hisioire d’Espagne,’trad. de l’anglais de Bigland, par le gén.’Dumas ; 9° Notice sur la géographie physique de l’Espagne, accompagnée de deux’ cartes,.insérées dans la troisième édit. de l’Itinéraire du comte Alex, de Laborde.

Enfin, comme littérateur * M. Bory de Saint-Vincent est auteur de plusieurs fables, contes en vers et artides insérés dans le Mercure belge, publié cbez Weïsenbruch, en 1819; dans le Journaldes deux Flandres, impr. à tia’ud, vers 1818. On lui attribue.

. la rédaction des Tablettes historiques et toute la partie politique du célèbre Nainjautic, ainsi, que plusieurs

. articles de l’Aristarque, durant les cent jours… :

BOS (Lamb.). Antiquités delà Grèce en ’général et d’Athènes en particulier, avec des notes, par F. LEISNER ; trad, du lat. par DE LA.GRAJIGE. Paris-, Bleuet, 1769,

in-12.’'.’.. ;

BOSC, de Toulouse. Mécanisme (dh) de l’univers ; de l’ordre et de l’harmonie qui y régnent ; du rapport de la matière à l’espace qui la contient, et de celui de l’es—. pàce à la matière qui détermine la cause de son mouvement, etc. Paris, Millet, 1799, in-12, 3’fr. ;,.

— * Suite de la découverte de la cause du mouvement qu’on n’a jamais pn comprendre. Paris, ari vxii’(iSt)o), in8.

BOSG (du)i Voy. DUBOSC. ; ; } BOSC (Jos,), frère cadet du naturaliste de ce nom, memh, de plusieurs sociétés sa—’ vantes et littéraires ; né à Aprey (HauteMarne), le 20 septembre 1764.

— Considérations sur l’accumulation des capitauxjet les moyens de circulation chez les peuples modernes. Paris, Baudouin, an x (rSp.i), in-8,.2’fr. ., -,

— Essai sur les moyens d’améliorer l’agriculture, les arts et le commerce en France. Paris, iSoo, in-8,’..’, — Essai sur les moyens de détruire la mendicité, en employant les pauvres à des tra—, vaux utiles. Paris, 17S9, in-S. !

. — Traité élémentaire de physique végétale appliquée à l’agriculture. Besançon, Deis, et Paris, Mm’e Huzard, 1824, ïn-8, 1 fr.v Onaencoi’cdeM.J.BoscplusieursMémoires impr."

. dans, le Journal de Physique, dans les Annales des Arts et Manufactures, dans le Bulletin de la Société d’Encouragement, et dans d’autres recueils relatifs, aux sciences., ,

BOSC (Jos.-Aut.), pseudonvme. Voy. BOSE (G.-M.).. ’ « ; ».’, .

BOSC (L.-A.-Guil,), naturaliste, professeur de culture au Jardin du Roi ins pecteur gén. des pépinières du gonvérneniênt, membre du conseil royal d’agriculture près lé ministre de Fintérienr ; memb. de l’Académie des sciences (section d’agriculture et d’économie rurale), et des sociétés d’Histoire naturelle et puïlomàti-r que de Paris, de la Soc. d’encouragement de . la même ville, associé, de l’Académie de Turin, de la société jinnéenne de Londres "f.[ des sociétés d’Histoire naturelle de Bruxelles, Bordeaux, Nancï, Dijon/Caen et ; Chaumônt, etc., etc. ; né à Paris, le 29 janvier 1759.’—.’-’,. — —Histoire naturelle des Coquilles, contenant leur description, les mœurs des animaux qui les habitent, et leurs usages, avec fig. dessinées d’après nâturè.Secl édit., aug— ; mentée d’une Tablé alphabétique de toutes les espèces mentionnées dans cet ouvrage, avec les synonymies de M. de Lamàrck ; Paris, Ferdièré, 1824, 5 vol. in-zS avec 94.pl., i2 ; fr. 5o ç. ; fig. color., 17 fr. — Histoire dés Vers et des Crustacés. Sec. édit. Paris, lê-mémëi.’i$%59 5 vbl.iniSavëcfig., 12 fr ; 5oc. ; fîg. color., i7fr.

~ La première édition de ces deux ouvrages futim-. primée en 1801 —, chez Détei-ville j dans le Buffon dé Castel, dont ils font partie. : ; ; ;,

— Rapport sur l’emploi du plâtre en agriculture.Paris,.Mme. Huzard, 1823, brbeh. in-S, 2 fr. 5o c. ;

— Rapport relatif aux effets de la, gelée sur les oliviers, en 1820. Paris, Mmc’Huzard, 1822, in-8.

Imprimes dans une Collection des Mémoires, etc., sur le même.sujet, ïn-8, publ. la même année chez madame Huzard, l’un et l’autre de ces rapports ont été imprimés d’abord dans les Annales d’agriculture.’ ' Toute là vie de ce savant a ele employée à amas-, scr des matériaux propres à’accélérer les progrès de l’Histoire naturelle. ; Il a beaucoup.observé ; ; mais comme ce n’étaient pas dès vues intéressées, des intentions ambitieuses qui le portaient vers celle étude, il ne s’est point réservé exclusivement l’emploi du résultat de ses travaux ; toutes ses découvertes, toutes. ses collections ont été constamment à la disposition de ceux qui ont été dans le cas d’imprimer des ouvrages relatifs à cette partie— Aussi, fidèle au principe de préférer l’avantage de la science à son înte . rêt personnel, M. Bosc s’est-il empressé de communiquer ses Poissons à Lacépède, qui en a fait usage

.dans l’important, ouvrage qu’il a rédigé sur. cette partie ; ses Reptiles à Latrèille, qui les a publiés dans son Histoire dei Reptiles, faisant suite au Biiffon, édition de Déierville ; ses.Oiseaux « Daudin, qui les a ; placés dans son Ornithologie ; ses Insectes » Fabriciûs, à Olîvieret h Latrèille, qui les ont mentionnés; et enfin une collection de Plantes recueillies dans les États-Unis d’Amérique, lors de sa mission diplomatique dans cette contrée", icédée à Michaux, qui a publié une Flore de F Amérique septentrionale.

Indépendamment des ouvrages que nous avons, cités, M. Rose a publié un grand nombre de Mémoires dans divers recueils scientifiques, et dans les recueils des sociétés académiques dont il est membre : , i° dans le Journal de Physique (17S4--8S), dans Jcqucl on