Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/448

Cette page n’a pas encore été corrigée


iji6 BOR BOR

Desventes, et Paris, Desventes de la Douée,

1769, in-8.

--Éléments de physiologie, trad. du latin.

Voyez HALI.EE.

—Essai sur la physiologie, ou Physique du

corps humain. IVe édit. Paris, Méguignon

aîné père, 1787, 2 vol. in-12, 5 fr.

La première édit., de 1756, ainsi que la seconde, ic 1, 764, sont anonymes.

— Mémoires sur le danger des caustiques pour la cure radicale des hernies. Paris;

177J4, in-12..’.-., "’

—Remarques snr l’insensibilité de quelques parties. Paris, 1757, in-12.

Ou a encore de Touss. Bordenave : i° un Mémoire sur ifostéologie, inséré dans ceux de : l’Académie de .chirurgie ; 2° Description (Tunjoettts mat conformé, -dont les os avaient une mollesse contre nature, avec « ne p’i. (dans le recueil des Savants élrang. de l’Académie des sciences, tom. IV, 1763) ; 3° Analyse de la Bile,.avec des Réflexions sur les changements qu’elle peut subir dans le corps humain (éd., tom. V’}1, 17S6) ; 4° Mémoire sur la Respiration, dans « eux de l’Académie des sciences ; 5° et plusieurs autres Ilémnires dans ceux de l’Académie de chirurgie et de l’Académie des sciences. Biogr. univ.

BORDENAVE-D’ABÈRE(de), président du conseil-général dû département’des Basses-Pyrénées.

— Mémoire sur le projet de procédera une nouvelle répartition de l’imposition foncière entre les départements. Pau, Tonnet, 1818, in-S de 40 pag. — Addition. Pau, le même, ji8i8, in-8 de 26, pag.

BORDEREAU (Renée), dite Langevin, Vendéenne ; née à Soulaine, près d’Angers, en 1770.

— Mémoires touchant sa vie militaire dans la Vendée..Par/s, Michaud, 1814, iu-8..

BORDES (Ch.), Orléanais, prêtre de l’Oratoire, mort en 1706. — * Supplément au Traité dogmatique et historique (par le P. Thomassin) des édits dont on s’est servi pour maintenir l’utilité de l’église, catholique, par un prêtre de l’Oratoire. Paris, imp. royale, 1703, in-4.

Le P. Bordes a été l’éditeur du recueil des Oraisons funèbres de Mascaron, et du Traité historique et dogmatique des édils et des autres moyens spirituels, etc., du P. Thmnassin.

BORDES (Gabr.). Éphémérides politiques de l’empire français, depuis 1789 jusqu’en août 1808. Paris, 1S08, in-iS.

— Tableau synoptique de l’histoire de France et des principaux événements arrivés en Europe depuis-la naissance de Louis XIV, jusqu’à la restauration delà monarchie, pour servir de suite à l’Abrégé chronologique du président Hénanlt. Paris ; Dentu, 1819-21, 3 vol, in-S, 24 fr.

BORDEU (Ant. de), médecin français du XVIII 0 siècle.

— Dissertation snr les eaux minérales du Béarn. 1750, in-12.

. Ant. de Bordcu a fourni dans le Journal des Savants, en 1725, quelques Réflexions sur les idées innées. Il présida long-temps au Journal de Barèges, el eut part à la Dissertation sur l’hydropisie, par M. liergero, 173S, in-S.

BORDEU (Fr. de), fils du précédent, médecin, -né à Pau, en 1737.

— Précis d’Observations sur les eaux minérales de Barèges et autres, du Bigorre et du Béarn. Paris, 1760, in-12,

— Sensibilitate (de) et de contractibilitate parlium in corpore humano ; thèses. Monspelliensis, 17 5 7, in-4

On doit encore à K. de Bordeu une Dissertation sur. les Dragées anti-vénériennes, —jointes aux eaux de Barèges : il travailla, avec son père, au Journal de Barèges.’.

-BORDEU (Théoph. de), frère du précédent, docteur en médecine, correspondant de l’Académie des sciences ; néàlseste, le 22 février 1722, mort à Paris, le 24 novembre 1776.

— An pmnes organicoe corporis partes digestion ! opitulentur ? Parisiis, 1753, in-4.

— An venatio carteris exercitationibus salubrior. Parisiis, 1753, in-4.

— Aquitanice minérales Aquoe morbis chronieis medèntes. Monspellieitsis, 1754, in-4 — Chylifîcatiouis historià. Monspellieitsis,

1742. in-4.

’Réimprimé à Paris, en 1751, avec les Recherches sur lej Glandes..

— Dissertation sur les écrouelies. Pdris, 1753, in-12.

— Lettres (29) sur les eaux minérales du Béarn et de quelques-unes des provinces voisines, Amsterdam, 1746-48, in-12.

’— Observations (nouv.) sur Je pouls intermittent, trad. de l’angl. A’oy. Cox.

— Recherches analomiques sur les différentes positions des glandes et sur leur action. Paris, 1752, in-12.—— Nouv. édition, augmentée de Réflexions par HALLE. Paris, hrosson ; Gabon, an vin (1799), in-12, 2 fr. 5o c.

— Recherches sur le pouls par rapport aux crises. Nouv. édit.Paris, P.-F r. Didot jeune, 1768 ou 1772, 4 vol. iu-12.

La première édit. est de 1756, t vol. in-12. , L’auteur avait donné dès 1753, dans l’Encyclopédie, des Recherches surles Crises.

— Recherches sur le tissu muqueux et l’organe cellulaire, et sur quelques maladies de la poitrine. Paris, 1767, in-12. —Tfouv. édit., augm. d’une dissertation sur l’nsage