Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/434

Cette page n’a pas encore été corrigée


4oa BON BON

dée et dirigée par Alex. Boniface, disciple dePestalozzi. Paris, impr. de Pillet, i8î3, iii-12 de 24pag.

—S tudent’s assistant (the), orLearner’sfirst guide to the english language ; 2dedit. Paris, Baudiy, 1825, in-iS. 1 fr. So c.

La première édition est de 1S21 :

M. A. Boniface q donné de nouvelles édit., augmentées des Eléments de la langue anglaise dé Siret ; de la petite Grammaire française de Lhomond. En rSatï, il’.a fondé., de concert, avec M. Marie, un Journal, grammatical et didactique de la tangue française.

BONIFACE (Hyac.), jurisconsulte franc, du xviie siècle.’… : ’.,

" —— Arrêts notables dn parlement de Provence, Cour des Comptes, Aides et Finances du même pays, recueillis par H. BONIFACE.’ (Nouv. édit.)avec une table des matières. Lyon, VeHorace Molin, 1708, 5 vol.in-fol.

XJans cette seconde édition les’deux premiers vol. seuls ont été réimprimés.

’.. ;. BONIFACE-SAINTINE (Xav.), poète et auteur dramatique ; né à Paris, le 10 juillet.179.7.

-Bonheur (le) que procure l’étude dans toutes les situations de la vie ; poème qui, ; au jugement de l’Académie française, a partagé (avec celui de M. P. Lebrun) le prix de poésie décerné —dans— la séance publique du 25 août 1817. Paris, impr. de. F.Didot, 181.7, in-4de 12 pag. —Chant français sur les désastres d’Ipsara. Paris,’Ladvocat,.1824-, br. in-rSk Cette pièce a eu deux éditions la même année.

— Discours en Vers sur l’enseignement mutuel, qui a remporte le prix à.l’Académie française, en 1820 ; Paris,’de l’impr. de F. Didot j 1826 j br. in-4. -Épitre àuxFrançais. Paris, A.-Symety, , I8I3, br. in-8. : ’.

— Epître aux Grecs, suivie dé notes sur la situation et les ressontces.de là Grèce moderne. Paris, Niogrel, 1821., in-8 de 28 pag.

—’ Hommage aux braves morts le iS juin , 1825 au Mont-Sàint-Jean, suivi du Suicide, pièce élégiaque ;’de l’Aigle, et le Lys, apologue, et deStàhces’sur l’Arc de Triomphe du Carrousel. Paris, impr. de Marne, i8i5, in-8 de 16 pag.

—Jonathan-le-Visionnaire, contes philosojhir[-aesètmoTaux..Paris, Baudouiri frères, 1825, 2 vol. in-12, 7 fr.

Réimprimé en iSaG, sous le titre de Contes philosophiques’ct moraux de Jonathan.lc.fisionnairc. Paris, Arab. Dupont ; 2 vol. in-12, S fr.

—Leycester (le.) du faubourg, ou l’Amour et l’ambition, vaud. grivois eu un acte. Paris ; Pollet, 1824, in-8, 1 fr. 5o c.

Publiésous le nom de Henri. AvecCarmouche.

— Oréuo, ou le bon Nègre, vaud. en un. &cxe.Paris, puveriiois, i8a6, in-8, 1 fr.25c.

Avec Paulin Duvert. —Poèmes, odes, epitres et poésies diverses. Paris, Ladvocat, i823, in-18 ;, orné d’un frontispice gravé, 3 fr.. —r Renaissance (la) des lettres et dés arts’ sous François Ier, poème qui, au jugement’ de l’Académie française, 2 partagé le prix’ de poésie décerné dans sa séance du.25 août 1822. Paris, impr. de F. Didot, 1822, in-4 de 12 pag., 1 fr. 25 c.

— Sourde —Muette (la), ou la Dame an ; voile vert, coméd.-vand. en nn acte. Paris, Duvernois, iS26, in-8, 1 fr. 25 c. :

Avec Duvert.

M. Boniface-Saintine a eu-., sous.le nom de Xavier, une part plus ou moins grande’à plusieurs vaudevilles imprimés. Voyez ALLÀUDE ; AWCELOT, CAK MOUCHE* ClIAREES, ARTOIS, DÉSAUGÎEftS et ScRIEE.

Il a travaillé au Mercure du dix-neuvième siècle…

BONIFAS-LAROQUE (L.). Élève (1*) de l’Évangile. Toulouse, i8i3, in-8, 7 fr.

BONIOL, médecin à Bordeaux. Dissertation sur la maladie èpizootique des animaux, et surles moyens propres à les conserver. 1789, in-8.

BONITEAU (L.M.). Aperçu sur là fièvre adynamique. An viti (1800) ; in-8. ’ : BONJOUR, d’Avanches(Suisse).Dogmes (les) des Chrétiens, comparés avec ceux des anciens peuples, suivisde quelques Réflexions surla guerre-,’tendant à rétablir l’ordre, dans, la Religion et à défendre les États : Lausanne, 1S00, in-8.

BONJOUR (A.). Castaing, ou’la Victime des passions, poëme historique ;’suivi de Poésies diverses. Paris, Masson fils ; Pey— lieux, 1824, in-18, fig., 2 fr. —Lacédémoniennes (les) ; dédiéesaux élèves dé l’école polytechnique. Paris, Peytieux ; Pontliieu ; Udron, 1824, in-8,’2 fr ; 5o c. Ode à Charles X. Paris, Peytieux, etc. ; 1824, in-12 de 12 pag.,.,

BONJOUR (Cas.), poète dramatique, ité à Clermont, en Argonne (Meuse), le x5 mars 1796.

— Argent (t’J, comédie en 5 actes et envers. Paris, Pontliieu ; Amyot, 1826, in-8, 4 fr.

— Éducation (1’), ou les Deux Cousines, comédie en S actes et envers. III 0 édition, précédée d’un dialogue, suivie d’un examen parM.DuviQ.rjET, et augmentée d’une romance’mise en musique par M’. A. Nourrit. Paris, Brière ; J.-N. Barba, 1824, in-S, 3 fr. 5o c. ; grand-raisin, 4 fr. ; papier de Hollande, 5 fr. ; « . : .. ». : Ji