Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/431

Cette page n’a pas encore été corrigée


. ;.’ 
BON BON 399

ris ; fil"" Huzard, 1826, in-8, 3 fr. 5o c. BÔNARELLI (le comte G.), écrivain italien du xvnc siècle. j— Philis (la) de Scire, trad. en français 1, avec la Dissertation du même auteur, sur le double amour de Célie, par JA*** (X. Fr. DUBOIS DE SAINT-GELAIS) ; italien et {rancRis, Bruxelles, 1767, 2 vol. in-12, fig.

BONASSIES, vicaire de l’église SaintOrens d’Âiich. Homélie sur la puissance des rois et l’obéissance des sujets, prêchée le 3o octobre 1814, etc. Auc/i, impr. de VcLabat, r8i5, in-8 de 40 pag.

BONAVENTURE (Saint). Psautier de la sainte Vierge, composé par saint Bonaventure ; trad. en franc, par le P. Jos. GA.LT.IFET, et distribué pour tous les jours delà semaine, etc. XIXe édition. Lyon, Rusand, 1822, in-18, 90 c.

BONAVENTURE (le P.) de Sisteron, capucin. "Histoire de la ville et principauté d’Orange, par h***.Lahafe (Avignon), Marc, Chaves, 1741, in-4— : Nouv. édit. sous le titre d’Histoire nouvelle de la ville, etc. Avignon, Chaves, i74i, m-4. L’édition sous la; rubrique d’Avignon.porte le nom de son auteur.Dans la préface, on lit qu’elle dé-’ vait avoir un second volume, mais qui n’a pas ’—.paru….’.'.’

—Histoires et parabolesï Voy. GminrjEA.tr

(p.).. : ..,. : : : : ;. ;’.’"..’.

BONA VENT URE (G.), ex-pharmacieiïrnajor des hôpitaux militaires et des armées.

— Observations sur la pharmacie en général, sur soii exercice en France depuis la suppression des maîtrises, sur les abus qui s’y sont glissés, et sur les moyens d’y remédier ; établies par suite de trente-cinq ans d’expérience ; rédigées d’après la lecture réfléchie des divers discours et rapports —de nos plus célèbres écrivains. Metz, impr. de la 1" Verronnais, 1818, in-S de 16 p.

EONCENNE (P.), prof, de droit à la faculté de Poitiers ; né à Poitiers 0111774. —— Mémoire sur la navigation du Gain, etc. in-8.,

’On attend de ce jurisconsulte la publication prochaine d’une Théorie de la proeûiuie civile.

BONCERF (l’abbé Cl.-Jos.), onc flans le diocèse de Besançon,

— * Citoyen (le) zélé, ou Résolution du problème sur la multiplication des académies. 1757,’in-8. —Poète (le) reconnaissant. 176 : ." : — Poétique (la), ou Épitre à un poète, sur la poésie. 176 : . — * Vrai (le) philosophe, pu l’Usage de la philo sophie, relativement à la société civile. Paris, 1762 ; Amsterdam, 1766, in-8.

BONCERlf (Paul-Fï.), né à Chasaulx,

en Franche-Comté, versï745, mbrtaucom— —

nienceinent de 1794.

— * Aliériabilité (de 1’) et de l’aliénation

du domaine. Sans date’(i79i).in-8. —.* Inconvénients (les) des droits féodaux ;. Londres et Paris, Malade, 1776, in-8 de 64 pag. ; et 8 pag. pour l’arrêt de la cour du Parlement qui condamne cette brochure à être lacérée et brûlée. ; — Nouv. édit., augm. de fragments sur l’origine des droits féodaux et l’examen de la vège’ : Nulle terre sans seigneur, par M. FRÀNCALEU (le même Boncerf) : £oHe7rej, 1776, in-12.— Autre édit., à, laquelle on a joint ce que Montesquieu a.écrit sur lesfiefs, Paris, : 1776, in-8…’.

Dans la Biographie universelle, l’édition des Inconvénients, etc., sous le nom de Francaleu, est indiquée.comme-la première ; pourtant’lloncerf ; as— sure lui-même, dans la brochure Réponse à quelques calomnies, 1791, que cet ouvrage a eu. trente-deux éditions.’Bâti. ’'

— Inconvénients (les) des droits féodaux, 1789, in-S. ;.-.]’’. ; .

Publiés sous le nom de Turgoi ; Oa trouve en tête de cette édition un : Discours préliminaire sur la vie ’et lés écrits de Turgot, par le marq. tïè "*. Barb… —* Mémoire sur cette question ; : Quelles., sont les causes les plus ordinaires de l ? émigràtiôii. des gens de là. campagne vers les grandes villes, et quels seraient les moyens d’y remédier ? 1784, in-8. : „/’ ;. : . —Mémoire sur lé dessécbemént de ; la Vallée d’Auge lu : à : la sèànce ; publique de la’ Société d’agriculture, le 28 décembre 1791. Paris, Valàde, 1791, in-8. ;

— Mémoire surles moyens de mettre en culture les terres incultes, arides et stériles de la Champagne, en y employant quelques espèces de végétaux, arbres, aibiisseaux ou arbustes analogues au sol des diffétcnles confiées de cette province. Paris, Gorj’as, sans date, in-S de ? 4 pag.

— * Moyens pour éteindre, et méthode pour liquider les droits féodaux. 1790, iu-8.

—Nécessité (delà) d’occuper avantageusement tous les ouvriers. VIIIe édition (avec nu avis important sur la septième). 1791, in-8.

Deux éditions ont été faites par ordre de la municipalilo de l’aiis.,

— Observations sur le droit de grueiie dans la forêl d’Oiléans. Paris, Valade, sans date in-8 de 8 pag. —’

— * Plus (la) importante et la plus pressante affaire, ou là Nécessité et les Moyens