Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/422

Cette page n’a pas encore été corrigée


3QO BOJ BOL

gîe de l’Odyssée (id., id.). —Bibliothèque du Louvre sous les rois Gbarles V, Charles VI et Charles VU : dissertation historique (id., id.).—Vie de Christine de Pisan el de Thomas de Pisan, son père (éd., id.). — Querelle des philosophes du quinzième siècle : dissertation historique (id., id.). — Discours pour servirde préface à une traduction de la comédie des Oiseaux d’Aristophane (Tom. IV, 1723). : — Discours sur la tragédie de Sophocle intituléeOtô77GU ; Tupavvoç, Œdipe, roi (Tom. VI, 1729.).— Système d’Homère sur l’Olympe (Tom. VII, 1733).

On a encore de J. Boivin une belle édition in-fol. des filathematiciveteres, laissée imparfaite par Thevejmt, et qu’il n publiée avec des notes ; on lui doit encore la publication des deux premiers volumes de Kicéphore Grégoras, de la Collection byzantine, ’qu’il n’a pas achevée. Viogr. univ.

BOIVIN (Jos.). M. Lombard, comédie en mi acte. Paris, Barba, 1818, in-8, 1 fr. 5o c.

— BOIVIN (Mar.-Ann.-Vict.-Gillani, Ve), célèbre accouebeuse, membre de l’Athénée de Paris, née à Versailles, le gavrll 1793.

— Mémoire snr les béniorragies internes de l’utérus ; suivi des Apborismes d’Andrew BLAÎLE sur les hémorragies utérines. Paris, Gabon (* Baillière), 1819, in-S, 3 fr. 5o c.

—Mémorial de l’art des accouebements, etc. IIIe édit., eorr. et considérablement augm. dans le texte et dans les grav., et surtout de six tables synoptiques, offrant le précis de 24, 2 14 faits de pratique. Parà, Méquignon l’aîné, j 824, in-8 avec tableaux et pi ;, 14 fr.

La première édition.est de 1S12. —Recbercbes, Observations et Expériences sur le développement naturel et artificiel des maladies tuberculeuses, etc. ; trad. de l’anglais. Voy. BARON (J.).. —Traité (nouv.) des hémorragies de l’utérus, trad. de l’angl. Voy. RIGBY. . Madame Boivin a fait insérer dans les Bulletins de la Faculté de médecine et dans ceux de l’Académie roy. de médecine de Paris, les mémoires suivants : en 1S19, Sur un cas rare cTantiflcxion de l’utérus ; en ïSiS, Sur un spéculum uleri, instrument de l’invention de madame Boivin ; en 1821, Sur la découverte, faite par madame Boivin, des muscles qui entrent dans la composition de l’utérus ; enfin, en 1S23, Sur un cas fort curieux de part hj-datiauc.

BOIZAB. (J.). Voy. BOISAED.

. BO JARDO (le comte Matt ; -Mar. de Scan dian), écrivain ital. du xve siècle.

—Orlaudo inuamorato. Parigi, 176S, 4 v.

pet. in-T2, i5 à 18 fr. ; et plus en pap. de

Hollande.

— Roland l’amoureux, poëme, traduction (libre) de l’ital., par LE’SAGE. Paris, 1717, 1720, et 1721, 2 vol ; in-12.

—— Le même, traduction (abrégée) par le comte de TRÉSSAK. NOUV. édit. Paris, Lebègue, 1822, in-12, î fr.

. La traduction de Roland l’amoureux, parlccom’te de Tressan, beaucoup plus abrégée que la précédente, a été presque toujours réimprimée à la suite de Roland furieux d’Arioste, trad : pàr-lc même.

BOLAEFI(Mich.).Enriade (la) ;, trad. dal frances. Voy. VOLTAIREJ

BOLDONÏ (Cajetauo di). Grammaire italienne développée d’une nouvelle manière, facile et très-concise, précédée d’un Discours sur l’origine de cette langue et les progrès de sa littérature jusqu’à nos jours. Paris, Fe Duchesne, 1788, iri-12. —— Manuel (nouv.) du voyageur, en français, en anglais et en italien. VIIe édit. Paris, Galignani, 1823, in-i8j 5 fr. r

On a publié a Milan, en 1822, une édition de cet ouvrage, un vol. in-i2, 6 fr.

BOLET (L.-Madel.). *Essai sur la culture, du mûrier blanc et du peuplier d’Italie. Dijon, hagarde, 1766, in-8.

BOLINGBROCKE (H. Panlet de S. Jean, vie. de), ministre anglais ; né en 1672, mort en ïj5t.

—*Essai d’une traduction des dissertations surles partis qui divisent l’Angleterre (trad. de l’angl. par DE SILHOUETTE). Londres, 1739, in-12.

— Lettre de milord Bolingbrocke, servant d’introduction à ses lettres philosophiques à M. Pope ; trad. de l’angl. 1766, in-8..

— Lettres historiques, politiques, philosophiques et particulières, depuis 1710 jusqu’en 1736 ; traduites de l’anglais (par le général GRIMOARD), et précédées d’un Essai historique sur la vie-de Bolingbrocke. Paris, Dentu, 1808, 3 vol. în-8, 18 fr. ; pap. vél-, 36 fr.

— Lettres sur l’esprit de patriotisme, sur l’idée d’un roi patriote ; trad. de l’angl. (par DE BISST). Londres (Paris), 1750, in-8.

— * Lettres sur l’histoire, suivies de Réflexions sur l’exil, et de la Lettre sur le véritable usage de la retraite et ; de l’étude, par le même auteur ; le tout trad. de l’anglais (par BAREEU DU BOURG).. 1782, 2 vol. iu-8.

Cette traduction de Bolingbroctc eut du succès et elle le méritait. L’auteur avait fait promettre à Barbeu de ne la publier qu’après sa mort.

—Mémoires secrets surles affaires d’Angleterre, depuis 1710 jusqu’en 171G (trad. par FAVIEH). Londres (Paris), 1754, 3 part. in-8.

— Pensées sur différents sujets d’histoire, de philosophie, de morale, etc. (recueillies par PRAULT). Amsterdam et Paris, Prault fils, , 1771, in-12. — …