Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/417

Cette page n’a pas encore été corrigée


BOI BOI 385’

humain ; pour l’établissement, essentiel et indispensable du véritable ordre moral et de l’éducation sociale des hommes. 1789, în-S.Sec. édit., rev. et augm. 1792, 10-8.’ — * Code de la liberté civique de la France, ou Flambeau de la liberté. Paris, -Debray, 1790, in-S.—, * Discours contre les servitudes publiques. 1786, in-8.

BOISSEL (Léon). Éducation : (deT) publique considérée’comme base de îa constitution. Bordeaux, 1791, in-8 de28opag.

BOISSEL DÉ MONVILLE (le baron T.-C.-G.), pair de France.

—’Description des atonies. Paris, Dàsray,

ISI3-I5, 2 vol. in-8, 12 fr…’" .’-y-Législation (delà) sur les cours d’eau. Paris, Délaunay, 1S17, in-4’âè 72 pag.,

2 fr. 5o c. * "

—Peut-être. Paris, F. Didot, 1825, in-8 avec 9’pi., 10 fr,

.’Ouvrage’de physique et de métaphysique. ’— Yoyage pittoresque et Navigation, exécuté sur une partie du Rhône réputée non navigable (depuis Genève jusqu’à Seyssel), afin de tirer pour la niarine des mâtures que peuvent fournir les mélèzes. 1795, 111-4, 20 f.

. Les trois ; premiers ouvrages ont été publiés par l’auteur snuslé uam Ail baron de Monville, el le quatrième sous celui de Boissel.’ :

BOISSÉRÉ(Sulp.). Mémoire sur l’architecture du moyen âge. (Extr. dé la Révuè iéneyel.).pùris, impr. de’Signaux j 1825, « n-S de 16 pag. ".’'

—Yucs, plans, coupes et détails de la cathédrale’de Cologne j avec des’restaurations d-après lé plan original, accompagnés de Recherches sur l’architecture des anciennes cathédrales, et de tableaux comparatifs des principaux-monuments. Stuttgàrd, et Paris, Rittorff, architecte, — 1823, cinq livraisons in-fol., grand-monde, avec 25pl., 35o fr. ; épreuves avec la’lettre, pap. vél. i, 3oo fr. ; épreuves avant la lettre, pap. vél. 1, 620 fr.

BOISSEROLLE (M™ A. de). Yoy. ASTA NlÈRES DE B0ISSEROI.I.E.

BOISSÉT (Melch !), aut. dram. Voyez AKTIÉ(B.).

BOISSIER (le prof.), ancien recteur de l’Académie de’Genève.

r- Précis d’antiquités grecques, etc., trad. de l’allem. Aroy. SCHIÀFF. " —, : ’

BOISSIÈRE (Mmc). *. Double hommage jue la’vérité, exige par rapport aux contestations présentes. Paris, 1780, in-8.

, BOISSIÈRE (C.-P.). Enéide,. trad. en vers français. Ypv. VIRGILE.

BOISSIÈRES (P.-Y,). Ages (les) de l’homme, poè’me’en v.i chants, suivi de notes historiques. Paris, L.-G. Michaud, .1819, in-8, 3.fr….

— Turpitudes (les) littéraires, satire.’ Paris, impr. de Gaultier— Laguionie, iSi’S, in-8 de 16 pag..,.

- ;’ BOISSÏËÙ (le P. Ànt.). St-£vangile (le) de J.-C, expliqué en méditations pour chaque jour de l’année selon l’ordre de l’église ; nouv..édit. Lyon, Rusand, ,’i'Sii, 4 vol. in-12, 8 fr.

BOISSIEU (Barth.-Cam. de), médecin, né à Lyon, le 6 août 1734, mort à la fin de 1770.,

—Dissertation sur les antiseptiques, cour ronnée par l’Académie de Dijon. Dijon, 1769, in-8.—Dissertation sur les méthodes rafraîchissantes et Humectantes, cour, par la même Académie. Dijon, 1772, in-8.

BOISSIEU (C.-Y. de). Flore d’Europe, contenant les détails de la floraison et de la fructification des genres européens, et une ou plusieurs espèces de chacun de ces genres, dessinées et gravées d’après nature. Lyon, 1805-Ô7, 12 livr. in-8.

BOISSIEUX. Discours et Réquisitoires de M. Boissieux,.pendant qu’il a exercé les fonctions de procureur-impérial, depuis 1800 jusqu’en 1811. Lyon, impr. de Ve Buynand, i8i2,’in-8 de 40 pag. . ; Tiré à 5oo exempt, qui n’ont pas été destinés au couimei-ce.

BOISSON DE LA SALLE, de la Société académique. d’Aix.

—Essai sur l’histoire des comtes souverains de Provence ; précédé d’unrPrécis historique des différentes dominations auxquelles la Provence a été soumise dans les temps anciens, antérieurs à l’époque du règne de ses comtes ou souverains particuliers. Aix, G, Mouret, ISSI, in-8.

On a encore du même nutenr une Notice sur M. d’Âdacùst, insérée dans les Mémoires de la société d’Aix, tom. 11.

BOISSONADE (J.-Fr,), helléniste distingué, prof, de liuérau grecque à TÀcad. de Paris, membre, de l’Institut, (Académie des inscriptions et belles-lettres) ; né à Paris, le n août 1774 »

Ce savant a fourni d’excellents articles auMercurc, au Magasin encyclopédique, au Journal des Débats (signés de îa’lettre grecque Cl), à la Biographie universelle, au Journal des Savants ; comme membre de l’Académie des inscriptions, M. Boissonade a lu, dans les scancespariiculièrès, un "Mémoire "sur Vinscription grecque d’Élis que M : Payne Knigbt avait publiée; deux Mémoires sur les lettres ineditts de Craies et de Diogène, etc.

TOM. I. " : 49